precedent Suivant Les temps forts du 8e Congrés national des courtiers d'assurance 1 / 7

Hervé Houdard, président de la CSCA : «Nous devons convaincre les courtiers de notre valeur ajoutée»

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Le passage de témoin vient de s'effectuer entre Dominique Sizes et le nouveau président de la CSCA, Hervé Houdard. Ce dernier, au terme de son discours, est revenu pour l'Argus de l'assurance sur les différentes ambitions qu'il entretenait dans le cadre de son mandat ainsi que sur les choix des membres de son bureau restreint.

Hervé Houdard, qu'est ce qui vous amené à choisir ces courtiers pour vous accompagner dans votre bureau ?

Nous les avons choisis d'abord pour ce qu'ils représentent en tant qu'hommes. Ils sont tous impliqués dans la vie syndicale et ont tous des profils complémentaires. En effet, il me fallait un bureau à la fois représentant une certaine continuité mais aussi une transition, soit une équipe capable de finir le travail déjà entamé par mon prédécesseur. Il était important de montrer aux membres que nous comptions, dans nos prochaines évolutions, sur les courtiers de proximité. C'est notamment ce qui explique la nomination de Richard Restuccia [président du SMCAR, NDLR] au poste de président délégué ou encore celle de Patrick Ginet, PDG d'un cabinet de courtage lyonnais. Ensuite, avoir parmi nous des représentants du grand courtage et du courtage grossiste permet aussi d'avoir l'ensemble des familles représentées mais aussi d'avoir des compétences à connotations internationales, et ce notamment pour porter la voix de tous les courtiers dans le cadre des différents chantiers européens.

Quels sont les différents chantiers qui vous attendent ?

Il y en a de plusieurs sortes. Il y a, en parallèle des défis des différentes dissolutions, un grand chantier à entamer au niveau des systèmes d'information. Nous devons faire en sorte que toutes les informations (veille juridique, opération de la CSCA, lobbying) arrivent entre les mains de nos membres basés à Paris et aussi dans les régions. Pour être attractifs, nous nous devons de parler aussi de manière cohérente et unifiée. A l'heure où les évolutions de marché vont obliger les courtiers à démontrer leur valeur ajoutée, la chambre doit démontrer la sienne au niveau syndical. Il nous faut les convaincre. L'objectif : arriver rapidement à doubler notre nombre d'adhérents.

Concernant les étapes vers un syndicat unique, quelles sont les prochaines ?

Trois syndicats, le Sycaest, le Scan et le SMCAR, sont déjà en ordre de marche. En effet, ils ont déjà programmé, entre fin juin et début juillet, leurs assemblées générales extraordinaires respectives, à l'issue desquelles ils voteront leur dissolution et leur adhésion au projet de syndicat unique. D'autres prendront ensuite le pli d'ici les mois à venir. Certains, comme le syndicat 10, ont besoin d'avoir une vision claire et lisible du projet, et ce afin de pouvoir se positionner. Je pense néanmoins que sur ce dernier sujet, il s'agit davantage d'ajustements à trouver. Mon objectif est de commencer l'année 2015 avec cette nouvelle CSCA qui soit effective.
 


precedent Suivant Les temps forts du 8e Congrés national des courtiers d'assurance 1 / 7

Hervé Houdard

Hervé Houdard

Directeur général de Siaci Saint Honoré

Hervé Houdard est né le 29 juillet 1957. Autodidacte 1973-82 : Hervé Houdard débute sa carrière au sein du groupe Rhin & Moselle, spécialisé en assurances. 1982-94 : Responsable de la [...]

Lire la suite
Dominique Sizes

Dominique Sizes

Directeur et membre du conseil d’administration de Verspieren International

Dominique Sizes est né en janvier 1952. Doctorat en droit de l'université Paris-1 Panthéon Sorbonne. 1987-89 : avocat au sein du cabinet Rambaud-Martel. 1989-98 : collaborateur chez Landwell et [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher