REAVIE

J-7 jours : Reavie, lieu de débat

Par - Publié le

,

,

,

,

De mémoire de Réavie, il n’y a pas eu d’édition sans que les discussions du projet de loi de finances (PLF) et du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) ne s’invitent aux débats. Cette année ne fait pas exception, à la nuance près que ce 23ème rendez-vous se tient à la veille du Congrès de la Mutualité française (à Nice, les 18,19 et 20 octobre) et que les avis divergent.

Dans un communiqué, la Mutualité française a « pris acte avec satisfaction » du PLFSS pour 2013. La FNMF souligne que le texte ne compte plus, « contrairement aux années précédentes, de transferts de charges vers les assurés sociaux, ni de remise en cause du niveau des prestations servies par le régime d’assurance maladie obligatoire ».

Contre les taxes

D’autres voix se font entendre. Ainsi, la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM) « déplore un PLFSS sans ambition qui se contente de reprendre de vielles recettes qui n’ont jamais fait leurs preuves, au premier rang desquelles l’augmentation des taxes ».

De son côté, l’Association diversité et proximité mutualiste (ADPM) demande « aux parlementaires d’amender fortement le PLFSS 2013 en supprimant la TSCA (taxe spéciale sur les conventions d'assurance, NDLR) , promesse de campagne du Président de la République ».

Il y a fort à parier que, dès le 16 octobre, sur la terrasse du Majestic, les commentaires afflueront sur ce thème, tandis que d’autres ne passeront pas inaperçus comme, les dépassements d’honoraires ou les économies sur les médicaments.

 

Suivez  les actualités de la 24ème édition du Congrès international des assureurs vie et de personnes 



Effectuer une autre recherche

Rechercher