L'ASSURANCE VIE ECLABOUSSEE PAR ENRONRetraite La faillite de l'américain entraîne la remise en cause du fonctionnement même de ce système d'épargne.

Publié le

L'ASSURANCE VIE ECLABOUSSEE PAR ENRON

Retraite La faillite de l'américain entraîne la remise en cause du fonctionnement même de ce système d'épargne.



Pour l'assurance vie américaine, il y aura un avant et un après Enron. Depuis la faillite de l'entreprise, la communauté financière en général, les assureurs et les fonds de pension en particulier, sont dans la mire des épargnants. L'effondrement du fonds de pension a précipité salariés et retraités d'Enron dans la précarité. Avec les relents politiques de cette affaire où valsaient les enveloppes destinées aux campagnes électorales, les parlementaires sont maintenant appelés à reverser les sommes qu'ils ont touchées à un fonds d'aide aux anciens salariés. Deux politiciens, un démocrate et un républicain se seraient déjà exécutés. Mais l'affaire n'en restera pas là. Le ministère du Travail est chargé d'une enquête par la Maison-Blanche pour tirer au clair les failles du fonds de placement d'Enron. En fait, c'est le fonctionnement même de ces systèmes d'épargne qui est à revoir, puisque ces plans de retraite sont orientés vers l'acquisition des propres titres de la société. Intervenant à ce sujet, George Bush a promis une réforme de cette réglementation.



Les épargnants sur le qui-vive



Toujours est-il que, pour l'instant, les épargnants sont sur le qui-vive. Nombre d'entre eux sont en effet salariés de ces grands groupes qui, comme Enron, disposent de fonds d'épargne du même type. Plus de 70 % des sommes confiées à ces organismes seraient investies en titres des groupes en question. Les assureurs vie doivent s'attendre à une attitude attentiste de la part des consommateurs.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous