La nouvelle marque d'Ace pour séduire les PME et les ETI, Ace Middle Market Solutions

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Olivier Reiz, directeur Middle Market d'Ace en France.
Olivier Reiz, directeur Middle Market d'Ace en France.

Ace veut renforcer son positionnement sur la cible PME et entreprise de taille intermédiaire (ETI). Présent depuis plusieurs dizaines d'années sur ce segment, l'assureur le fait savoir avec le lancement d'une nouvelle marque dédiée à cette cible, Ace Middle Market Solutions.

Un renforcement des équipes

Véritable marque ombrelle de la compagnie sur le segment middle market, elle a pour objectif de couvrir tous les besoins en risque d'entreprises des sociétés françaises et de l'Europe continentale enregistrant un chiffre d'affaires de 500 M€ au maximum.

«Grâce à cette marque, nous montrons au marché que nous sommes capables de nous positionner sur des offres packagées du type easyace mais aussi sur des solutions sur-mesure en RC ou en dommages, et ce même à l'international», explique Olivier Reiz, directeur Middle Market d'Ace en France. Preuve de cette ambition confirmée, Ace vient notamment de renforcer ses équipes dédiées, avec la nomination de Fabien Vaillant en qualité de responsable risques financiers Middle Market et responsable de la marque E@syAce pour l'Europe continentale.

Un sondage pour améliorer le positionnement

Pour accompagner l'essor de cette nouvelle marque, l'assureur n'a pas non plus hésité à interroger 576 courtiers partenaires basés dans la zone Europe continentale. «Ici, notre objectif était de bien comprendre leurs attentes afin de confronter notre positionnement d'une part, et d'autre part, d'être en mesure de pouvoir leur proposer des services et produits innovants et surtout en adéquation avec leur besoin», détaille Olivier Reiz. En termes de résultats, Ace a pu constater que 79% des courtiers interrogés estiment que leurs clients vont avoir de véritables enjeux à relever sur la scène internationale. Mais la compagnie profite également de ce sondage pour analyser ses possibilités de croissance tant au niveau des clients finaux qu'au niveau des branches assurantielles.

En termes de tendances, les courtiers du panel pensent que les clients de leur portefeuille qui auront le vent en poupe appartiennent aux secteurs des industries de technologie de pointe (45%), des industries légères (43%) et des services aux professionnels (33%). Au niveau des branches, les relais de croissance identifiés sont la responsabilité civile générale (39%), la RC des mandataires sociaux (35%) et sur les risques informatiques (34%). Enfin, vis-à-vis de leur assureur, les courtiers attendent des tarifs compétitifs (61%), des solutions packagées (33%), une gestion de sinistres efficace (41%) et une simplicité au niveau des offres proposées (31%). Pour améliorer la qualité du partenariat avec leur assureur, les intermédiaires interrogées veulent s'inscrire dans une démarche long terme (48%) et dans une relation de proximité (40%).

 

 


Olivier Reiz

Olivier Reiz

Directeur commercial Middle Market chez Chubb France

1997 : diplôme d'actuariat de l’Institut de science financière et d'assurances (ISFA). 2004 : master of business administration (MBA) de la London Business School. 1997-98 : en poste au sein [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher