Le courtier grossiste Néoliane multiplie par six son chiffre d’affaires en trois ans

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Pierre-Alain de Malleray, directeur général du groupe Santiane.
Pierre-Alain de Malleray, directeur général du groupe Santiane.

Néoliane Santé et Prévoyance vient de réaliser plus de 70 000 affaires nouvelles en 2014 et devrait, selon ses dirigeants, atteindre une activité avoisinant les 21M€ de chiffre d’affaires d’ici à la fin de l’année. La filiale grossiste du groupe Santiane représentait un volume de commissions de 3,5 M€ à fin 2011 et a ainsi multiplié par six son activité en trois ans de temps.

Une stratégie de diversification réussie

La stratégie de diversification de produits opérée depuis 2013 porte donc ses fruits. Tout d’abord en santé, le courtier a lancé, dès l’an dernier, des gammes dédiées à différentes cibles : familles, couples, petit budget, TNS et aussi seniors. Néoliane a aussi fait évoluer son offre sur de nouvelles branches assurantielles. Ainsi, il s'est lancé, en février 2013, sur la prévoyance et compte aujourd’hui quatre produits couvrant les risques décès, IJH (indemnités journalières hospitalières), dépendance et obsèques.

La présence bénéfique de Sagard

Outre cette diversification de produits, l’arrivée du fonds d’investissement Sagard au sein de son capital, en 2013, explique aussi pour beaucoup cette forte croissance continue. «Nous avons été séduits par la capacité de réaction de Sagard ainsi que par sa rapidité d’intervention. Dix-huit mois plus tard, ce fonds mixte composé de familles industrielles nous a permis aujourd’hui d’investir en R&D, de reprendre des portefeuilles ainsi que des entreprises à forte valeur ajoutée technologique et d’avoir les moyens de développer significativement notre activité grossiste, Néoliane Santé. Cette dernière a notamment triplé de taille en à peine un an», confirme Pierre-Alain de Malleray, directeur général du groupe Santiane qui, à fin 2013 et en 2014, a également enregistré quelques opérations de croissance externe (acquisition de Courtage Street et rachat de trois portefeuilles en santé individuelle).



Effectuer une autre recherche

Rechercher