Les aidants nécessitent plus d’assistance

Publié le

,

,

,

Les aidants ont un rôle primordial dans la perte d’autonomie. Confrontés au manque d’appui, nombre d’entre eux se retrouvent dans des situations d’épuisement physique. 

Parmi les aidants 39% sont isolés
Parmi les aidants 39% sont isolés
Girard Cecile D.R.
Le baromètre Ocirp 2016 sur la perte d'autonomie révèle que 77% des personnes disent vouloir rester à domicile en cas de perte d’autonomie. Mais pour permettre ce maintien,  il est nécessaire que les personnes âgées soient aidées.  Réalisée auprès d’un panel de 5 500 personnes aidantes, l’étude de la société d’intermédiation de services à la personne Domplus expose que 39% d’entre elles sont isolées et parviennent rarement à trouver des aides extérieures.
 
Démultiplication des tâches
 
Cette situation comporte des risques pour la santé des aidants. Ainsi, ils sont 9% à être considérés au « bord de l’épuisement » lorsqu’ils parviennent à trouver soutien.  « L’épuisement des aidants provient souvent de la démultiplication des tâches qu’ils doivent assumer ainsi que de leur surinvestissement auprès de la personne aidée (70% d’entre eux sont épuisés par un surinvestissement lié à la dimension relationnelle) », indique Domplus. Un constat  qui pousse la société d’intermédiation à appeler à l’instauration de démarches préventives pour une meilleure prise en charge de ce public.  
 
Des aides financières
 
De leur côté, les aidants souhaiteraient bénéficier d’avantage d’aide. Plus de la moitié d’entre eux évoque la nécessité d’une augmentation des services à la personne. Dans une moindre mesure, 22% expliquent rencontrer des difficultés liées à l’habitat. Dans les deux cas, les aides réclamées sont majoritairement de nature financière. 
 
Des aidants seniors. Selon l’étude réalisée par Domplus, 71% des aidants  interviennent auprès de personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement. Ils peuvent aussi venir en aide lors d’une situation de handicap ou lors d’une grave maladie. Par ailleurs, 20% des personnes encadrant une personne âgée sont leur  conjoint et 68% leurs enfants. De fait, les aidants auprès de personnes en perte d’autonomie sont eux même âgés de plus de 60 ans 

 

Audrey Altimare

 


Effectuer une autre recherche

Rechercher