Les dépassements d’honoraires à l’hôpital public en très légère baisse en 2013

Par - Publié le

,

,

,

,

L’activité libérale à l’hôpital public affiche un très léger recul en 2013, avec 68,7 M€ de dépassements d’honoraires facturés en 2013, contre 69,1 M€ en 2012 et 70 M€ en 2011, indique une étude de 60 millions de consommateurs et du Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) publiée sur leur site commun 66 millions d’impatients (www.66millionsdimpatients.org). « Nous attendons beaucoup plus, avec les promesses affichées du nouveau contrat d’accès aux soins (CAS), entré en vigueur il y a maintenant près d’un an mais sur lequel nous n’avons aucune visibilité quant au nombre de praticiens hospitaliers l’ayant signé. Au moment où le gouvernement veut redonner du pouvoir d’achat aux Français, ça piétine du côté de la santé ! », déclarent les deux organisations dans un communiqué.

33000€ de dépassements par médecin

Ces dernières ont obtenu par l’Institut des données de santé (IDS) les chiffres de l’activité libérale dans les établissements hospitaliers publics depuis 2010, pour chaque spécialité et par département. Elles soulignent que «s’ils sont relativement peu nombreux à facturer des dépassements à l’hôpital, les tarifs pratiqués par ces mandarins peuvent être conséquents».
Ainsi, un peu moins de 5000 praticiens hospitaliers, sur un total de plus de 40 000, ont exercé en 2013 une activité privée au sein de l’établissement public les employant. Sur ce nombre, 43% (2107) était installé en secteur 2 et à ce titre autorisé à facturer des dépassements d’honoraires, et le montant moyen de dépassement par praticien hospitalier en secteur 2 s’est élevé à 33 000 € selon les données de l’IDS.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher