Les écarts se creusent

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Dans un marché de l'assurance en mouvement, sept groupes génèrent 80% du résultat net du secteur en 2011, alors qu'ils étaient dix en 2007. C'est ce que révèle le baromètre 2013 « Croissance X Rentabilité » de Facts et Figures. Axa France se démarque très nettement des autres acteurs relevant du code des assurances. À lui seul, il contribue à 28,9% du résultat net du secteur avec 11,8% du chiffre d'affaires. En 2007, l'assureur représentait 16,4% du marché pour la rentabilité avec une part de chiffre d'affaires équivalente. Axa France devance le Crédit agricole (10% du résultat net 2011), le Crédit mutuel (9,9%), Allianz France (9,4%), Covéa (9,1%), BNP Paribas (8,6%), CNP (7,4%). Seul acteur mutualiste présent sur la photo, Covéa profite des synergies opérées au sein du groupe. Les mutuelles qui se rapprochent le plus de lui sont la SMABTP et la MACSF, qui profitent d'un cycle favorable dans leurs spécialités - construction pour l'un, RC médicale pour l'autre. Selon Facts et Figures, les sociétés d'assurances profitent des stratégies d'optimisation de leurs résultats et les bancassureurs de l'orientation de leur activité vers la prévoyance.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous