Malakoff Médéric - La Mutuelle générale : le rapprochement fait une seconde victime

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le rapprochement engagé entre La Mutuelle générale et Malakoff Médéric n’a pas seulement été fatal au délégué général du groupe paritaire, Guillaume Sarkozy. Il a également mis en danger un dirigeant de la mutuelle.

Les administrateurs de La Mutuelle générale ont visiblement également tiré les conséquences des problèmes rencontrés dans le rapprochement avec Malakoff Médéric.
Les administrateurs de La Mutuelle générale ont visiblement également tiré les conséquences des problèmes rencontrés dans le rapprochement avec Malakoff Médéric.

Les rapprochements sont toujours des épreuves délicates pour les directions générales. L’exemple de Malakoff Médéric et de La Mutuelle générale le prouve à nouveau. L’hiver dernier, les partenaires sociaux gestionnaires du groupe de protection sociale ont considéré que par son attitude leur délégué général mettait en danger le bon déroulement du rapprochement stratégique avec La Mutuelle générale acté en janvier 2015. Et c’est ainsi que Guillaume Sarkozy a été amené à laisser la direction opérationnelle de Malakoff Médéric pour prendre en charge la présidence de la fondation Handicap éponyme.

Les administrateurs finalisent le chantier

Le numéro 2, Yann Charron, a été nommé délégué général par interim et un comité des administrateurs, réunissant représentants du groupe paritaire et de l’ex-MG PTT, travaille à finaliser le chantier du rapprochement dont la dead-line a été repoussée du 1er janvier au 30 juin 2016. Le comité est également mobilisé sur le recrutement du futur directeur général de Malakoff Médéric, qui doit normalement prendre la direction générale de la société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam), structure qui matérialisera le rapprochement des activités concurrentielles entre les deux entités.

Un directeur général privé de Sgam

Mais cet épisode a également laissé des traces du côté de la direction de La Mutuelle générale. Selon des informations concordantes recueillies par l’Argus de l’assurance, l’actuel directeur général de la mutuelle, Stanislas Bressange, ne figurera pas in fine dans l’organigramme opérationnel de la future Sgam. Ce qui pose bien évidemment la question de son devenir au sein de La Mutuelle générale. L’organisme avait démenti, en décembre dernier, son départ annoncé par une dépêche de l’AFP. Toujours selon nos informations, c’est bien un différend, ou plus exactement un clash, entre Guillaume Sarkozy et Stanislas Bressange sur la question des systèmes d’information, qui aurait ébranlé le projet.  


Guillaume Sarkozy

Guillaume Sarkozy

Délégué général non exécutif de Malakoff Médéric

Guillaume Sarkozy est né le 18 juin 1951 à Paris 17ème. 1974 : diplôme d'ingénierie de l'École spéciale des travaux publics 1974-76 : chargé de mission à la direction de la [...]

Lire la suite
Stanislas  Bressange

Stanislas Bressange

Directeur délégué aux Opérations de La Mutuelle Générale

1992 : Diplôme de l’École internationale des sciences du traitement de l'information (EISTI). 2000-04 : Directeur des systèmes d’information pour la France, le Moyen-Orient et l’Afrique du groupe [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher