Mixité : l'assurance en première ligne sur le développement des carrières des femmes (étude Financi'Elles)

Par - Publié le

,

,

,

Les résultats de l'Observatoire de Financi'Elles confirme que le secteur de l'assurance s'est emparé, depuis quelques années, du sujet de la mixité. Pour autant, des progrès restent encore à accomplir. 

1 cadre sur 2 estime que son entreprise œuvre efficacement pour l’aider à concilier au mieux ses temps de vie.
1 cadre sur 2 estime que son entreprise œuvre efficacement pour l’aider à concilier au mieux ses temps de vie.

Financi’Elles - la fédération des réseaux mixité de la banque, finance et assurance– vient de rendre public les résultats de son observatoire sur la confiance des femmes et des hommes issus de ces trois secteurs. Menée en partenariat avec l’Institut CSA, cette étude – dont c’est la troisième édition après 2011 et 2014 - porte sur un panel de plus de 25 000 répondants des deux sexes.

volonté de s'engager sur la mixité

Premier enseignement : «les politiques mixité sont considérées comme étant prégnantes aujourd’hui dans nos organisations. Alors que les entreprises ne communiquaient pas sur le sujet lors de la première consultation de notre observatoire en 2011, les cadres perçoivent désormais une vraie volonté de leur employeur de s’engager sur la mixité», indique Camille Dupuy-Olléon, co-présidente de l’observatoire Financi’Elles. De fait, 85 % des femmes et 92% des hommes estiment que le secteur est aussi voire plus favorable que les autres au développement de la carrière des femmes cadres.

Un bon équillibre vie pro/vie privée

Autre avancée constatée par les personnes interrogées : les mesures des entreprises pour favoriser un meilleur équilibre vie pro/vie perso commencent à porter leurs fruits. 1 cadre sur 2 estime notamment que son entreprise œuvre efficacement pour l’aider à concilier au mieux ses temps de vie (contre 1/3 en 2011). «Pour autant, si les femmes s’accordent à dire que le sujet mixité est devenu un sujet primordial dans l’entreprise, cela ne se traduit pas toujours dans les faits», remarque Camille Dupuy-Olléon.

Problème d'égalité salariale

Les femmes interrogées estiment ne pas avoir accès aux mêmes opportunités de carrière, et 1 sur 4 considère qu’à poste équivalent, elle ne perçoit pas le même salaire. Mais alors, que faire pour améliorer cette situation ? Financi’elles a posé la question aux cadre du secteurs. «L’action qui marcherait le mieux pour les femmes serait l’évaluation de la ligne managériale sur l’atteinte d’objectifs en termes de mixité», précise la co-présidente de l’observatoire. Autrement dit, contraindre.

Les hommes veulent aussi plus d'égalité

Plus surprenant, selon cette étude, les hommes attendent de la mixité qu’elle leur apporte à eux aussi des bénéfices! Plus de 10% d'entre eux estimeraient ainsi être moins bien traités que les femmes aujourd’hui. «Nous devons donc travailler également sur la représentation de la masculinité dans l’entreprise», conclut Camille Dupuy-Olléon. 



Effectuer une autre recherche

Rechercher