Munich Re dissout ses activités Santé et réduit son directoire

Par - Publié le

,

,

,

Joachim Wenning n’a pas encore remplacé Nikolaus von Bomhard à la tête de Munich Re qu’il a déjà commencé à faire le ménage. Avant le passage de témoin, prévu en avril 2017, le futur patron du premier réassureur mondial a décidé de dissoudre Munich Health et a réduit, en conséquence, le directoire de 10 à 9 managers.

Joachim Wenning (à droite) succèdera à Nikolaus von Bomhard le 26 avril 2017... mais agit déjà !
Joachim Wenning (à droite) succèdera à Nikolaus von Bomhard le 26 avril 2017... mais agit déjà !
© Munich Re

créée en 2008 pour regrouper toutes les activités Santé, Munich Health sera dissoute et fusionnera avec celle de la Vie. Les activités Santé au premier euro rejoindront la filiale au premier euro du réassureur (Ergo). C’est un échec pour le président sortant qui voulait faire de la Santé le troisième pilier de croissance du groupe à côté de la réassurance et des activités au premier euro. Mais les résultats n’ont jamais été au rendez-vous. « Nos objectifs de croissance et de rentabilité n’ont pas été atteint », a expliqué la direction pour justifier cette décision.

Joachim Wenning sera élu président de Munich Re le 26 avril

Nikolaus von Bomhard avait misé notamment sur un développement aux Etats-Unis mais, là encore, les résultats sont restés loin derrière les objectifs. En 2015, la collecte globale a atteint 5,6 Md€ et constituait toujours le plus petit segment du groupe. Plus décevant : la rentabilité. Sur les neuf premiers mois de l’année 2016, le bénéfice était de 76 M€. Joachim Wenning, âgé de 51 ans, sera élu président de Munich Re, le 26 avril 2017, lors de assemblée générale des actionnaires. Il est membre du directoire depuis 2009. Jusqu’à présent, il était responsable des activités Vie et du personnel.



Effectuer une autre recherche

Rechercher