Bancassurance : Covéa candidat à un partenariat avec Banco BPM

Par - Publié le

,

,

,

,

Le britannique Aviva et l’italien Unipol revendent leurs parts dans leurs co-entreprises respectives avec la banque de Milan. Le groupe d'assurance mutuelle français Covéa (Maaf, MMA, GMF) est sur les rangs.

Covéa va-t-il rafler la mise ? Selon la presse italienne, le groupe d’assurance mutuelle française (MMA, GMF, MAAF) serait en lice pour le rachat d’activités de bancassurance de la banque de Milan Banco BPM. Generali, Allianz et Zurich auraient manifesté leur intérêt mais, selon Il Sole 24 Ore, seuls Covéa et Cattolica Ass, un assureur italien, seraient prêts à déposer une offre.

Des activités valorisées 700 M€

Les activités en vente concernent, d’une part, la part du britannique Aviva dans sa joint-venture avec Banco BPM en assurance dommages, baptisée Avipop, et d’autre part, la part de l’italien Unipol dans sa filiale commune avec Banco BPM en assurance-vie, baptisée Popolare Vita. La première est valorisée à 200 M€, selon Il Sole 24 Ore, et la deuxième à 500 M€. Les candidats ont jusqu’au 12 septembre 2017 pour déposer une offre auprès de Barclays, la banque conseil de Banco BPM.

Covéa n’est pas inconnu de la banque de Milan. En 2011, le groupe avait déjà fait l’acquisition de 81% de sa filiale d’assurance-vie BPM Vita (Bipiemme Vita). Si cette filiale a soutenu le chiffre d’affaires à l’international du groupe jusqu’en 2015, elle a souffert en 2016 du recul de la collecte sur les fonds euros. Le chiffre d’affaires de Bipiemme Vita a ainsi baissé de 32,6% à 1,033 Md€. L’international représente 12,3% du chiffre d’affaires de Covéa (2 Mds€ en 2016). Le groupe poursuit une stratégie d’expansion « sélective » sur les marchés matures.



Effectuer une autre recherche

Rechercher