Maif lance la première assurance automobile collaborative

Par - Publié le

,

,

,

,

Maif propose, via sa filiale Altima Assurances, une solution BtoC d’assurance collaborative qui couvre la communauté de conducteurs de véhicules électriques. La mutuelle a également signé un partenariat avec l'insurtech Otherwise.

Maif assure la communauté des conducteurs de véhicules électriques
Maif assure la communauté des conducteurs de véhicules électriques

Chantre de l'économie collaborative avec plus de 150 start-up déjà assurées par ses soins, la mutuelle d'assurance se lance en direct! Via sa filiale Altima Assurances dont Maif est propriétaire depuis 2015 après la reprise de ses parts à Macif et Matmut, la mutuelle niortaise lance une assurance collaborative. Baptisée « Altima par Maif », cette offre répond aux besoins assurantiels spécifiques de communautés de conducteurs. La première visée est celle des utilisateurs de véhicules 100 % électriques (de type Renault Zoe ou Nissan Leaf), mais une offre dédiée pourrait être progressivement proposée, en fonction de la demande, à d’autres groupements de personnes, notamment les propriétaires de véhicules hybrides. Altime se place ainsi exactement sur le même créneau que les insurtechs InspeerWeCover et Wizzas (lire : Zoom sur 14 insurtechs qui veulent changer l'assurance)...

« Maif n’hésite pas à disrupter son propre modèle », confirme Pascal Demurger, directeur général de Maif et président d'Altima qui entend faire de cette filiale son laboratoire stratégique pour investir les nouveaux usages (mobilité, assurances à la demande, etc...). Une insurtech maison, en somme, dont la direction a été récemment confiée à Florent Villain.

Comment ça marche ? Après souscription du contrat d'assurances, un groupe de conducteurs est formé en fonction d'un point commun (même type de véhicule, même agglomération, etc.), l'idée étant de mutualiser leur risque à petite échelle. En fonction des déclarations de sinistres en cours d'année, ces conducteurs pourront ensuite se voir redistribuer jusqu'à 30 % du montant de leur prime annuelle HT. 

PREMIER ASSUREUR SUR CE CRÉNEAU EN BTOC

La communauté Electrique bénéficiera, dans le détail, d’un contrat d’assurance spécifique, tous risques et sans franchise, incluant une garantie corporelle. Par ailleurs, l’utilisateur disposera de garanties d’assistance adaptées ainsi que des services dédiés à savoir :

  •   un « bonus à la souscription », en lien avec la recharge électrique du véhicule est proposé.
  •   un accès à une prestation négociée pour un diagnostic de la remise en état du véhicule à la fin de Location Longue Durée
  •   un service de location ponctuelle de véhicule thermique sera également proposé,
  •   l’accès à un mandataire auto,
  •   l’accès à des tutos sur les bonnes pratiques de la conduite électrique.

ALTIMA ASSURANCES N'EN EST PAS À SA PREMIÈRE OFFRE DISRUPTIVE

Ce lancement s'inscrit dans la lignée d'offres disruptives déjà lancées à savoir « 4+2 », une assurance digitale temporaire à la journée pour les rouleurs occasionnels de deux-roues sur le principe du Pay When You Drive ainsi qu'une offre à destination des associations et collectivités permettant d’assurer les grandes flottes de véhicules.

« Avec cette première offre destinée aux particuliers, Altima Assurances illustre sa volonté d’apporter une réponse originale à certains besoins d’assurance. Cette originalité repose autant sur le contenu du contrat et des services proposés que sur la méthode choisie » déclare Florent Villain pour qui cette nouvelle assurance collaborative doit vraiment permettre de favoriser les bons comportements.

UN PARTENARIAT AVEC OTHERWISE

Outre cette offre d'Altima, Maif innove aussi à travers un partenariat avec l'insurtech Otherwise, spécialisée dans l'assurance collaborative. Otherwise va proposer d'ici à la fin de l'été une assurance auto collaborative, sur le même modèle que ce qu'elle fait déjà en complémentaire santé. A l'instar d'Altima, cette offre d'assurance sera proposée à des groupes affinitaires d'une dizaine de personnes. « Notre cible, explique Céline Mérine, cofondatrice d'Otherwise, ce sont les adeptes de l'économie collaborative mais pas que. Plus généralement, nous visons les assurés déçus par l'assurance telle qu'elle fonctionne aujourd'hui. »

Potentiellement, cette offre d'Otherwise (qui fera office de courtier, Maif portant le risque) pourrait, à terme, être plus ou moins concurrente de celle d'Altima, reconnaît Pascal Demurger. « On a tout à gagner les uns des autres, de ces partenariats intelligents et repectueux de tous. C'est une approche gagnant-gagnant. On voit bien que cette notion de communauté responsable et solidaire ets un retour aux sources, contrairement à la tarification personnalisée et démutualisée que certains veulent proposer avec le big data.»

 

 


Pascal Demurger

Pascal Demurger

Directeur général du groupe Maif et président de l'Association des assureurs mutualistes (AAM)

Pascal Demurger est né le 15 octobre 1964, à Thizy.   1993-96 : études de droit à l’École nationale d’administration (ENA). Magistrat à la Chambre Régionale des comptes [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher