Prévention routière : Groupama veut limiter les accidents grâce à l'open data

Par - Publié le

,

,

L'assureur mutualiste lance un site gratuit à disposition de tous permettant de calculer "le trajet le plus sûr" grâce aux données gouvernementales en matière d'accidentologie.

OPEN DATA  

Groupama lance avec son agence Marcel LeTrajetLePlusSur.fr, première plateforme gratuite de prévention routière basée sur les données gouvernementales d'accidentologie désormais en open data. À partir de ces données, le site permet de générer et de comparer en quelques clics deux itinéraires : le trajet le plus rapide, traditionnellement proposé par les GPS et le trajet le plus sûr, celui qui statistiquement est considéré comme le moins dangereux.

Thierry Martel, Directeur Général de Groupama indique : «  LeTrajetLePlusSur.fr répond à une attente identifiée sur la sécurité routière. Un sujet de la vie quotidienne qui concerne beaucoup de monde ! Notre ambition aujourd'hui est que ce service soit à la disposition de tous, sociétaires ou non de Groupama et qu'il puisse être recommandé par les professionnels de la route, intégré dans les futures mises à jour des grandes marques GPS… au profit de la sécurité routière de l'ensemble des français. »

Premier outil de prévention routière lié à l'Open Data

Pour que le service soit fiable et performant, les données officielles du gouvernement concernant les accidents de la route des sept dernières années, ont été répertoriées avec leur géolocalisation précise. Ont été pris en compte tous les accidents ayant occasionné des dommages corporels entraînant l'intervention conjointe de la police et des pompiers. Sur cette base, un algorithme a été mis au point permettant de déterminer de manière statistique les routes les moins accidentogènes sans dépasser 20% en moyenne de temps de trajet supplémentaire sur les trajets du quotidien.

Le site LeTrajetLePlusSur.fr, disponible sur ordinateur et mobile (et sur le site groupama.fr), a été développé pour une utilisation pratique. Il suffit de renseigner le point de départ et le point d'arrivée pour obtenir 2 trajets : le plus sûr et le plus rapide. Le conducteur peut voir la différence de temps entre les deux trajets et faire son choix en toute connaissance de cause. Par exemple, à Paris, pour rejoindre la Gare de Lyon depuis la Tour Eiffel, le trajet le plus rapide serait de 19 minutes et comptabiliserait 129 accidents de plus que sur la route la moins dangereuse (24 minutes). Au fur et à mesure du déploiement du dispositif, des bornes digitales spécifiques seront mises à disposition dans les agences Groupama participant à l'opération, pour permettre aux assurés de tester ce nouveau service.


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher