Résultats 2016 : Groupama Rhône-Alpes Auvergne surperforme

Publié le

,

,

,

Augmentation de l’activité, succès des certificats mutualistes, résultat net record : la caisse régionale Rhône-Alpes Auvergne de Groupama présente des chiffres flatteurs pour 2016.

Francis Thomine
Francis Thomine

« Alors que la croissance du marché était de 1,5 % en France en 2016, nous avons réalisé +3,5 % », annonçait fièrement le directeur général de Groupama Rhône-Alpes Auvergne, Francis Thomine, lors de la présentation des résultats le mercredi 22 mars 2017. Il est ici question du chiffre d’affaires « assurance », qui atteint 838 M€ (dont 65 % en assurances de biens et responsabilités). Quelques jours après l'annonce des résultats du groupe qui présentent, de leur côté, un CA stable et un résultat net en recul, la caisse régionale n'est pas le copier-coller du bilan national. Ses principaux moteurs de croissance sont, à contre-courant, l’assurance dommages entreprises (+ 12,6 %) et les collectivités (+ 18 %) et, dans la veine nationale, l’assurance santé collective (+ 68,3 %) et l’assurance du personnel communal (+ 29 %).

Le chiffre d’affaires de l’assurance-vie (pour lequel Groupama Rhône-Alpes Auvergne n’est que distributeur de produits Groupama Gan Vie) progresse quant à lui de 10 % à 166 M€ avec un encours de 4 milliards. Le volume d’affaires global dépasse ainsi le milliard à 1,004 Md€, réalisé par 330 agences (12 départements), 2 000 collaborateurs et la confiance de 570 000 sociétaires.

Un résultat net d’un niveau jamais atteint

Le président, Jean-Louis Pivard, soulignait quant à lui que si « 2016 a été marquée par un bon développement, l’année est aussi caractérisée par sa sinistralité exceptionnelle. » En cause, une recrudescence des sinistres supérieurs à 500 000 euros (jusqu’à 14 millions pour le sinistre le plus important) et surtout, un déchaînement climatique exceptionnel – bicentennal – qui a causé d’importants dégâts sur les cultures et sur les bâtiments. « Nous avons 27,3 millions d'euros de sinistres sur récolte pour 21 millions de cotisations. Mais certaines caisses ont un ratio de 400 % et la moyenne nationale est à 200 % ! » précise Jean-Louis Pivard. En Rhône-Alpes Auvergne, tout confondu, le rapport sinistres à cotisations est de 71 %.

Les provisions ont été utilisées et ces événements n’ont pas empêché la caisse régionale d’atteindre un résultat net record de 51 M€ (45 M€ en 2015). Elle contribue ainsi pour 50,2 millions au résultat du groupe annoncé à 322 millions pour un chiffre d’affaires de 13,6 milliards.

3,15 % de rémunération pour les certificats mutualistes

Ces résultats permettent de rémunérer les certificats mutualistes - un succès pour le groupe avec 190 M€ de certificats émis par l'ensemble des caisses l'an dernier - à 3,15 %, comme en 2015. Groupama Rhône-Alpes Auvergne, qui a été le premier organisme à mettre ces produits sur le marché en a écoulé pour 72,6 M€ en un an et vient d’avoir l’autorisation d’en émettre à nouveau pour 140 M€ sur deux ans. Pour Jean-Louis Pivard,  les certificats permettent « de se développer, de rentrer du capital et d’augmenter la solvabilité ». Cette dernière atteint 384 % en normes Solvabilité 2, Groupama Rhône-Alpes Auvergne ayant augmenté ses fonds propres de 100 millions pour atteindre 888 M€.

 

Alban Razia

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher