Résultats 2016 : la MACSF enregistre une baisse de 18% de son bénéfice net

Par - Publié le

,

La mutuelle des professionnels de santé souffre de moindres plus-values sur les obligations convertibles. Son chiffre d’affaires est quasi-stable et la MACSF affiche une forte progression de sa collecte en UC.

Dans un contexte de taux bas persistants et de forte volatilité sur les marchés actions, la MACSF (Mutuelle d’assurance du corps de santé français) a vu son bénéfice net reculer de 17,9% en 2016, tombant à 170 M€. Une baisse expliquée par « une réalisation beaucoup plus faible de plus-values sur les obligations convertibles qui avaient permis de doter la réserve de capitalisation du groupe de plus de 40 millions en 2015 », selon un communiqué.

Le chiffre d’affaires est quasi-stable en 2016 à 2 Mds€, contre 2,2 Mds en 2015. Le produit net d’assurance (chiffre d’affaires IARD + frais assurance vie) progresse en 2016 à 778 M€, contre 755,5 M€. Le groupe n’a pas encore communiqué sur son ratio de solvabilité.

Hausse de la collecte en UC

En assurance-vie, la MACSF réalise en 2016 une collecte nette positive qui s’élève à 380 M€, correspondant à une quasi stabilité du fonds euros (-16 M€) et à une hausse du portefeuille en UC (+396 M€). « La forte collecte nette en unités de compte traduit les moyens mis en œuvre par la MACSF pour optimiser sa gamme de supports (simple, complète et performante).  En 2016, la MACSF a fait le choix de compléter sa gamme en unités de compte notamment avec des fonds patrimoniaux et des SCPI. Avec plus de 822 millions transférés en 2016, la MACSF augmente le taux d’UC dans les encours à près de 9% à fin 2016 » explique Guillaume Rosenwald, Directeur épargne retraite du Groupe MACSF.

En 2016, la MACSF a également mis en œuvre la première phase de son plan dédié au numérique. «Souscription, suivi, rachat, arbitrage… aujourd’hui une grande majorité des actes de gestion sont réalisables directement par les sociétaires, en ligne. Dans le même temps, elle  réorganise l’ensemble de son  réseau commercial en  équipant les commerciaux de tablettes, outils de vente à distance performants, pour un conseil aux sociétaires encore plus adapté », explique Stéphane Dessirier,  directeur général du groupe MACSF. En novembre prochain, devrait être lancée l’appli mobile destinée à ses clients-sociétaires.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher