Téléassistance : Groupama lance la nouvelle offre Noé

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Groupama dévoile un nouveau dispositif de téléassistance à destination des aidants et des aidés basé sur l’utilisation des objets connectés.

Le dispositif Noé se compose d'une tablette, d'un bracelet et d'une application, conçues pour être aussi simples d'utilisation que possible pour les seniors.
Le dispositif Noé se compose d'une tablette, d'un bracelet et d'une application, conçues pour être aussi simples d'utilisation que possible pour les seniors.

La question de l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle est une problématique croissante, à laquelle sont notamment confrontés les aidants : comment, au quotidien, optimiser le maintien à domicile de parents âgés ?

Groupama s’est ainsi lancé dans une réflexion, matérialisée par une étude réalisée par OpinionWay Devenir parent de ses parents», à lire en fin d'article), pour apporter les meilleures réponses à un «phénomène de société croissant», souligne Meriem Riadi, directrice de la transformation digitale du groupe Groupama.

Fruit de cette analyse ? Une nouvelle offre de téléassistance dénommée «Noé», où la personne aidée se retrouve au cœur d’un écosystème d’aidants. En pratique, ce dispositif technique se compose d’une tablette tactile, d’un bracelet avec détecteur automatique de chute et bouton d'alerte intégrés, et d’une application gratuite à destination des aidants. Le tout est relié à une plateforme de téléassistance dédiée, basée à Chantepie (Ille-et-Vilaine).

Une expérience confirmée sur le champ de la téléassistance

«Deux des vingt millions de seniors que compte la France sont dans notre portefeuille, une population qui ne cesse d’augmenter» rappelle Christian Cochennec, directeur général adjoint de Groupama SA. Pour répondre à cet enjeu croissant, Groupama met notamment en avant sa forte connaissance locale des seniors de son portefeuille.

Avec Noé, Groupama ne débute toutefois pas dans le monde de la téléassistance, déjà présente dans certains contrats – que ce soit pour les biens comme pour les personnes. «Groupama a déjà de l’expérience sur la téléassistance, avec plus de 10 000 personnes qui utilisent ce service par an», met en avant Meriem Riadi.

Noé ne prétend pas être une réponse uniforme et totale à toutes les situations d’assistance. «Noé ne fonctionne qu’en présence d’un aidant : dans le cas contraire, d’autres réponses doivent être apportées, notamment en lien avec nos agences locales», note Christian Cochennec. De même, si les problématiques d’isolement géographique ont également été intégrées à la réflexion autour de la conception de Noé, le dispositif nécessite tout de même une connexion minimale à Internet.

Tarification compétitive

L’offre est proposée à tous, pas uniquement aux sociétaires Groupama, via la location du matériel. L’offre complète, à savoir la tablette Archos (dotée d’un progiciel interne à Groupama basé sous Android 6), le bracelet (conçu par Vitalbase) et les services (application Noé, téléassistance…) est proposée à un tarif de 29,90€ par mois (tarif de lancement jusqu’au 30 mai 2017). Et Groupama de mettre en avant que la moitié de ce montant peut faire l’objet d’un crédit d’impôt en tant que produit d’assistance (article 199 sexdecies du code général des impôts).

«Nous sommes persuadés que ce marché de la téléassistance reste très important», souligne Christian Cochennec qui, s’il ne se risque pas à fixer des objectifs commerciaux, attend au moins «plusieurs dizaines de milliers de contrats». La tarification de l’offre, rapportée aux montants estimés dans l’étude Groupama/OpinionWay, se veut attractive. Un modèle économique qui pourrait toutefois évoluer : «Ce système pourrait aussi, à terme, être un bon outil pour les personnes en sortie d’hospitalisation ou en situation de perte d’autonomie», conclut M. Cochennec.



Effectuer une autre recherche

Rechercher