precedent Suivant Groupes paritaires : le conflit AG2R La Mondiale vs. Arpège Prévoyance 3 / 5

AG2R La Mondiale : Arpège Prévoyance, une situation toujours conflictuelle

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Après des semaines de tensions avec le groupe de protection sociale, l’avenir de l'institution de prévoyance Arpège Prévoyance au sein du groupe de protection sociale demeure incertain. Et cela alors que la nomination d'un nouveau président et vice-président est contesté.

Jean-Camille Gallay et Christian Munch deviennent respectivement président et vice-président d'Arpège Prévoyance.
Jean-Camille Gallay et Christian Munch deviennent respectivement président et vice-président d'Arpège Prévoyance.

Dernier trimestre agité pour le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale, avec le conflit l’opposant à ses entités alsaciennes, l’institution de prévoyance Arpège Prévoyance et la mutuelle Muta Santé. Les deux entités du groupe Arpège, qui avaient rejoint Réunica en 2010 avant d’être intégrées à AG2R La Mondiale, se sont en effet opposées à leur intégration au sein de la SGAPS AG2R La Mondiale.

Mais les deux composantes d’Arpège ne suivent aujourd’hui pas tout à fait le même agenda. L’assemblée générale extraordinaire de la mutuelle a entériné début novembre le départ de la mutuelle de ce périmètre de combinaison, mais l’institution de prévoyance n’avait pas encore fait de choix dans un sens ou dans l'autre...

Une gouvernance renouvelée

Et ce choix, stratégique s’il en est, n’a pas encore été tranché. Le conseil d’administration d’Arpège Prévoyance, tenu ce 13 décembre, s'est d'abord attaché à renouveler sa gouvernance, note un communiqué d'AG2R La Mondiale : ont été pourvus les postes "vacants" de président et de vice-président. Jean-Camille Gallay, 59 ans, devient président de l’IP : représentant CGT, il est aussi administrateur de la Fédération Agirc, administrateur de l’Association sommitale AG2R La Mondiale Réunica et administrateur d’AG2R Réunica Agirc. Christian Munch, 53 ans, en devient vice-président : représentant CPME, il est administrateur d’Arpège Prévoyance depuis 2008.

Mais ce conseil n’a toutefois pas statué sur son avenir au sein, ou en dehors, d’AG2R La Mondiale. Conséquence calendaire logique : Arpège Prévoyance ne fera pas partie du périmètre initial de la SGAPS AG2R La Mondiale, qui entrera en application au 1er janvier 2018. Mais ensuite ? « La décision pourrait être une question de semaines », glisse-t-on du côté du groupe, précisant qu’une intégration a posteriori dans la Sgaps ne posera pas de complexité.

La fronde persiste

Problème : la tenue même de ce conseil est toutefois contestée par certains ! Par une lettre envoyée au directeur général d'AG2R La Mondiale, André Renaudin, ce 15 décembre, le président du conseil d'administration Éric Furlan conteste la réalité desdites nominations : « la réunion du 13 décembre ne respecte pas, dans sa convocation, les conditions de forme prévues par la législation ».

Le prochain conseil d'administration d'Arpège Prévoyance, le 22 décembre , s'annonce ainsi particulièrement tendu : M. Furlan, en plus de contester la « légitimité de la plupart des personnes qui ont siégé » le 13, envisage d'y évoquer de prochaines mesures judiciaires...


precedent Suivant Groupes paritaires : le conflit AG2R La Mondiale vs. Arpège Prévoyance 3 / 5

André Renaudin

André Renaudin

Directeur général d'AG2R La Mondiale
Président de la Réunion des organismes d'assurance mutuelle (ROAM)

André Renaudin est né le 9 décembre 1955 à Vincennes à Val-de-Marne. Diplôme de l´École polytechnique. Diplôme de l´Institut d´études politiques (IEP) de [...]

Lire la suite
Stéphane  Demuth

Stéphane Demuth

Directeur gestion et commercial individuel du pôle Arpege au sein de Réunica

  1993 : Diplôme de l'institut de formation d'actuariat de Strasbourg.   En poste au sein d'une collectivité territoriale. 1996 : Stéphane Demuth rejoint [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher