Mutuelles : divorce effectif entre la MGAS et Intériale

Par - Publié le

,

,

La mutuelle générale des affaires sociales ne fait officiellement plus partie du groupe Intériale, après une procédure de divorce longue de deux années.

La MGAS ne fait désormais plus partie de l’union mutualiste de groupe (UMG) Intériale. La Mutuelle générale des Affaires sociales (MGAS) avait fait part de sa volonté de quitter cette UMG il y a plus de deux ans, l'officialisation du retrait ayant été annoncée en juillet 2015 et le dossier final de retrait ayant été retiré auprès de l’ACPR le 24 mars 2017.

Cette information, révélée par l’Argus il y a quelques mois au travers des lignes d’un rapport de la MGAS, s’accompagnait toutefois d’une difficulté effective à officialiser ce départ. La mutuelle était « en attente de la validation définitive du retrait avec une date d’effet au 31 décembre 2016 »… Une validation qui est enfin parvenue.

Deux années de procédure

Le directeur général de la MGAS Bertrand Joigneault souligne ainsi à l’Argus que l’ACPR a donné son accord final… le 18 mai 2017, soit près de deux ans après le début de la procédure. La MGAS, comptant environ 50 millions d’euros de cotisations, est donc parvenue à recouvrir son indépendance quelques mois avant un enjeu majeur pour la mutuelle.

La MGAS était en effet référencée au sein des ministères sociaux (santé, travail) en santé et prévoyance du temps où elle faisait partie de l’UMG Intériale. Les deux ex-alliées devaient donc devenir concurrentes suite au nouveau référencement de ces ministères : les candidats devaient se déclarer jusqu’à ce 11 décembre… avec un coup de théâtre final à la clé.


Bertrand Joigneault

Bertrand Joigneault

Directeur général de la Mutuelle Générale des Affaires Sociales (MGAS)

Bertrand Joigneault est né le 15 avril 1971 à Chatellerault. Diplôme d’Agronomie Approfondie de l’Institut National Agronomique Paris Grignon. Diplôme d’Agronomie Générale de [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher