Mutuelles : l’UNMI généralise son accompagnement terrain

Par - Publié le

,

,

L’union nationale mutualiste interprofessionnelle (UNMI) enrichit ses prestations servicielles avec la généralisation d’un accompagnement terrain pour ses mutuelles adhérentes, notamment pour se développer sur le front de la prévoyance.

Loredana Maïer, directrice générale de l'UNMI depuis 2017.
Loredana Maïer, directrice générale de l'UNMI depuis 2017.

L’UNMI poursuit son développement en accompagnant, notamment, les petites et moyennes mutuelles membres de l’union. Outre l’offre ACS Proxime Santé ou encore le dispositif viager Acpa, l’union nationale mutualiste interprofessionnelle (regroupant aujourd’hui 78 mutuelles) met également le focus sur la prévoyance et cherche à accompagner ses mutuelles membres sur la voie de la diversification – les marges de manœuvre en complémentaire santé étant toujours aussi réduites.

« Notre développement commercial sur la prévoyance passe par des partenariats gagnant/gagnant avec nos mutuelles », soulignait récemment pour l’Argus la directrice générale de l’UNMI Loredana Maïer. « Le principal problème des petites et moyennes mutuelles est qu’elles n’ont, généralement, pas de ressources internes et/ou techniques pour mener à bien cette stratégie de diversification… Nous menons, pour l’heure, ces partenariats avec un petit nombre de mutuelles-tests. »

Un accompagnement en complément des formations

Cet accompagnement terrain va désormais être généralisé au sein de l’offre servicielle proposée par l’UNMI à ses mutuelles membres. Il vient en complément des formations déjà proposées par l’union, que ce soit concernant l’environnement juridique ou encore les méthodes de vente. Plus de 200 conseillers mutualistes ont été formés à la prévoyance et plus de 100 accompagnements en entreprise ont été réalisés, souligne par ailleurs l’UNMI.

« Nous permettons ainsi aux mutuelles à taille humaine de trouver les ressources indispensables à leur indépendance et à leur développement. Dans un contexte de concentration mutualiste avec la création de grands groupes, notre objectif est de préserver la diversité du secteur », ajoute Loredana Maïer.


Loredana  Maïer

Loredana Maïer

Directrice générale de l’Union Nationale Mutualiste Interprofessionnelle (UNMI)

Master 2 de droit des affaires de l’université Paris-Descartes. Magistère de droit international et européen de l’université Paris-Nanterre. 2006-08 : chargée de contentieux chez [...]

Lire la suite

Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher