precedent Suivant Référencements fonction publique : une compétition sous tensions 19 / 20

Référencement fonction publique : la Défense a tranché

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

La réponse du ministère de la Défense quant à son prochain référencement en santé et prévoyance était particulièrement attendue. Et son verdict devrait faire date.


© Sofradir
EXCLUSIF  

Le paysage des référencements en santé et prévoyance au sein de la Fonction publique d’État a été quelque peu bouleversé ces derniers mois. Alors que les mutuelles de la fonction publique avaient réalisé un quasi-sans faute lors de la première vague de référencements en 2009-2010 (seul Groupama s’était positionné sur l’Office national des forêts), cette seconde vague débutée fin 2016 a réservé son lot de surprises.

Si quelques ministères ont fait le choix de la continuité (l’Économie et les Finances avec la MGEFI, les Affaires Étrangères et Européennes avec la MAEE), d’autres verdicts sont allés dans un sens différent, voire contraire. La MMJ a ainsi été évincée de la Justice par Intériale, mutuelle qui a également été référencée (avec Axa) sur l’Éducation nationale avec CNP Assurances et la tenante, la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN).

Une décision qui fera date

La réponse du ministère de la Défense (civils et militaires) était par conséquent particulièrement scrutée. Quatre acteurs ont postulé à cet important appel d’offres, trois tenants et un nouveau :

Un paysage concurrentiel par conséquent éclaté… pour une réponse marquante. Selon nos informations, les quatre candidats ont en effet été référencés et ce, pour les deux périmètres (civils et militaires). Un verdict qui modifie encore davantage le visage de la protection sociale des agents de la Fonction publique d’État...


precedent Suivant Référencements fonction publique : une compétition sous tensions 19 / 20


Effectuer une autre recherche

Rechercher