precedent Suivant Référencements fonction publique : une compétition sous tensions 5 / 12

Référencement fonction publique : la lettre ouverte de la MGEFI aux ministres Macron et Sapin

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Les délégués de la mutuelle générale de l’économie, des finances et de l'industrie veulent interpeller leurs ministres de tutelle suite à la diffusion de la circulaire cadrant la prochaine vague de référencements en santé/prévoyance dans la fonction publique.

Les délégués de la MGEFI ne décolèrent pas suite à la circulaire DSS/DGAFP du 27 juin.
Les délégués de la MGEFI ne décolèrent pas suite à la circulaire DSS/DGAFP du 27 juin.

Le texte ne passe toujours pas. La circulaire DSS/DGAFP du 27 juin, fixant le cadre des prochains référencements en santé/prévoyance dans les différents ministères de la fonction publique d’Etat, exclut la dépendance du champ obligatoire des prochains cahiers des charges.

Une décision qui déplaît fortement à la Mutualité Fonction Publique (MFP), regroupant la majorité des mutuelles de la fonction publique dont la MGEFI. Les délégués de la mutuelle générale de l’économie, des finances et de l'industrie, présidée comme la MFP par Serge Brichet, ont par conséquent décidé lors de l’assemblée générale de la MGEFI d’adresser une lettre ouverte à leurs ministres de tutelle.

La ministre Girardin avait déjà réagi

L’écriture de cette circulaire leur paraît par conséquent «insensée», «incompréhensible», «inacceptable» et «inimaginable», considérant que cette exclusion constituera «une véritable régression des droits sociaux pour près de 90 % des agents actifs et retraités». Et de prévenir les ministres Emmanuel Macron et Michel Sapin : «(Les agents) ne comprendraient pas que ne soit pas rendu possible ce qui l’avait été lors de la première itération du référencement».

La ministre de la Fonction Publique Annick Girardin avait répondu à la MFP sur ce point de la dépendance, dans une lettre datée du 22 juin, rappelant que ce risque n’était pas prévu dans le couplage obligatoire prévu par le décret du 19 septembre 2007, ouvrant la voie à la première vague de référencements du 2009. Elle avait également noté la possibilité qu’auront les organismes assureurs de proposer (de manière facultative) des contrats couvrant ce risque.

 


precedent Suivant Référencements fonction publique : une compétition sous tensions 5 / 12

Serge  Brichet

Serge Brichet

Président de la Mutuelle générale de l'économie, des finances et de l'industrie (MGEFI)
président Mutualité fonction publique (MFP)

Serge Brichet est né en 1954 à Marseille. 1993 : membre du bureau national de la Mutuelle des agents des impôts (MAI), chargé de la communication et de la formation. 2000 : secrétaire [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher