Solvabilité 2 : l’UMG Solimut approuvée par l’ACPR

Par - Publié le

,

L’UMG Solimut Mutuelles de France, créée en 2012, deviendra un groupe prudentiel à compter du 31 décembre 2017, l’union ayant été reconnue par l’ACPR.

La structuration du groupe Solimut se poursuit, après l’accord donné par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) à la reconnaissance de l’union mutualiste de groupe (UMG) Solimut Mutuelles de France.

Cette union, créée en 2012 autour de Solimut Mutuelle de France (ex-Mutuelle de France Plus), deviendra officiellement un groupe prudentiel à compter du 31 décembre 2017. Outre Solimut Mutuelle de France, l’UMG regroupe quatre autres mutuelles que sont Mutami, Mutuelle de France Alpes du Sud, Mutuelle Solimut Centre Océan et Mutuelle SMH.

Une UGM créée en plus de l'UMG

Le groupe Solimut annonce également la constitution d’une union de groupe mutualiste (UGM), dont sont membres les cinq mutuelles de l’UMG ainsi que la Mutuelle MCRN, la Mutuelle des cheminots picards, la Mutuelle des services publics, Solimut Mutuelle personnels d’organismes sociaux et la Mutuelle familiale de la Corse.

Pour rappel, Solimut a un temps été intégrée au processus ayant abouti à la création du groupe Aesio, notamment via l’UGM Solead. Solimut est également membre de l’UGM Unalis, autour du groupe de protection sociale Apicil.

Le président de Solimut Serge Jacquet souligne une « évolution majeure » avec un « groupe mutualiste ouvert et consolidé, né d’un travail de trois années d’échanges avec l’ACPR ». Une annonce qui intervient quelques jours après l’officialisation de l’adhésion prochaine de l’UMG à la société de groupe d’assurance mutuelle (SGAM) Matmut


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher