Mutuelles : Unéo, GMF et la MGP lancent Unéopôle, leur pôle défense et sécurité

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

GMF (Covéa), la Mutuelle générale de la police (MGP) et Unéo, la mutuelle santé des militaires, actent leur partenariat en donnant naissance à l’union de groupe mutualiste (UGM) Unéopôle. Un pôle de protection sociale « Défense et sécurité » qui entend jouer un rôle de premier plan dans le prochain référencement par le ministère de la Défense.

De gauche à droite : Thierry Derez, PDG de Covéa, Benoît Briatte, président de la MGP et Antoine Lamon, président d'Unéo.
De gauche à droite : Thierry Derez, PDG de Covéa, Benoît Briatte, président de la MGP et Antoine Lamon, président d'Unéo.
© Thierry Borredon

GMF, mutuelle d’assurance du groupe Covéa, Unéo et la Mutuelle générale de Police (MGP) lèvent le voile sur les contours de leur partenariat au sein de leur pôle mutualiste de la défense et de la sécurité. Les trois mutuelles ont signé le 19 septembre 2016 un accord donnant naissance à l’union de groupe mutualiste (UGM) « Unéopôle », une forme juridique de rassemblement peu « intégratrice » sous Solvabilité 2. « Cette alliance réunit les acteurs mutualistes de référence sur ce secteur et permettra d’apporter une réponse de qualité et de proximité en matière de protection sociale et d’assurance », précise Thierry Derez, PDG de Covéa, dans un communiqué commun.

Neuf mois de discussions

La mise sur pied de ce nouvel ensemble résulte de discussions entamées dès le début d’année entre les trois parties. La preuve : dès le 20 janvier 2016, les délégués d’Unéo avaient, en effet, donné largement mandat à Antoine Lamon, président de la mutuelle santé des militaires pour engager des « discussions exclusives » avec Covéa aux dépens d’AG2R La Mondiale et d’Allianz, autres postulants sur la ligne de départ.

Nouvelle étape décisive le 14 juin dernier où les mêmes délégués d’Unéo ont adopté à plus de 90% le principe de la constitution d'une UGM, union de groupe mutualiste, avec GMF et la Mutuelle générale de la police (MGP).

Unéo en tête de l’organigramme d’Unéopôle

Outre la création de l’UGM, Unéopôle se dote d’un organigramme qui accorde une place à chacune des mutuelles. Antoine Lamon (Unéo) prend la présidence du pôle mutualiste tandis que Benoît Briatte, président de la MGP est nommé premier vice-président. Enfin, François Hecker, jusqu’à présent directeur technique santé et prévoyance de Covéa, est désigné délégué général.

Conséquence de ce transfert, il est remplacé par Pascale Soyeux au sein du groupe mutualiste.

Un pôle Défense-sécurité, pour quoi faire ?

Bien que constitué juridiquement, l’histoire de ce pôle commun reste néanmoins à écrire au regard de leur cible affinitaire. Et pour cause : nul doute que les trois mutuelles poursuivent un même objectif, celui de décrocher le fameux référencement du ministère de la Défense en 2018 pour assurer la protection sociale des militaires et de leurs familles.

Le tout en additionnant leurs atouts respectifs : Unéo, mutuelle actuellement référencée par la Défense, bénéficie d’une forte légitimité en santé. De son côté, Covéa et GMF disposent de ressources pour concevoir une offre en prévoyance militaire, un risque spécifique compte tenu des dangers de leur activité. La mutuelle d’assurance pourra, en complément, proposer des couvertures en dommages (auto et habitation) dans une logique de multiéquipement.

Une alliance extensible ?

Unéopôle a-t-il vocation à ne rassembler que les trois mutuelles ? A en croire le communiqué commun, le nouveau pôle mutualiste multiplie les signes d’ouvertures : « Unéopôle pourra nouer des partenariats avec d’autres acteurs partageant les valeurs de l’économie sociale et solidaire et souhaitant contribuer durablement à l’ambition du pôle. » Faut-il y voir un appel du pied à l’AGPM, la mutuelle d’assurance spécialiste de l'assurance des personnels de la défense (mais accessible à tout public) ?

La question se pose d’autant plus que l’AGPM est engagée aux côtés du Groupement militaire de prévoyance des armées (GMPA) dans leur association commune « Tego ». Un pôle concurrent d’Unéopôle dont l’ambition est clairement de réfléchir à l’élaboration de nouvelles offres communes d’assurance et de prévoyance à destination de la communauté des militaires. Avec en ligne de mire le même référencement du ministère de la Défense...

L'organisation de l'UGM Unéopôle :

 


Thierry Derez

Thierry Derez

Président directeur général de Covéa

Thierry Derez est né le 18 février 1957 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques).   Diplôme d’avocat à Paris I en 1980. 1981-94 : Avocat et ancien Secrétaire de la [...]

Lire la suite
Benoît  Briatte

Benoît Briatte

Président de la Mutuelle générale de la Police (MGP)

Benoît Briatte est né en 1965. 2008 : diplôme universitaire de responsable mutualiste de l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne. 1990 : en poste au sein de la direction régionale [...]

Lire la suite
Antoine  Lamon

Antoine Lamon

Président de la mutuelle Unéo

Antoine Lamon est né en 1951. 2007 : premier vice-président de la Mutuelle de l’armée de l’air (MAA). 2008 : président de la Mutuelle de l’armée de l’air [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher