Pay How You Drive : Michelin se positionne auprès des assureurs

Par - Publié le

,

,

,

,

Avec sa plateforme DDI (Driving Data to Intelligence), le manufacturier français veut devenir le référent mondial de la modélisation et de l’analyse de la donnée de conduite. Il lance, avec Prima Solutions et A’Capella, une offre PHYD clé en main pour les assureurs.

Sébastien Bartaud (Michelin) présente DDI le 30 novembre à Paris.
Sébastien Bartaud (Michelin) présente DDI le 30 novembre à Paris.

C’est un mariage à trois inédit sur le marché de l’assurance connectée, appelé à passer de 20 000 contrats fin 2015 (source FFA) à 265 000 en 2020 (étude Deloitte). Le groupe Michelin, l’éditeur de progiciel d'assurance Prima Solutions et le cabinet de conseil A’Capella unissent leur expertise pour proposer une solution clé en main et de suite opérationnelle de Pay How You Drive (PHYD) aux assureurs. Le manufacturier français a, en effet, développé un boîtier de collecte et une plateforme arrière de raffinage et de contextualisation des données de conduite baptisés DDI (Driving Data to Intelligence),  Prima Solutions propose le moteur de tarification de sa plateforme digitale de gestion des contrats d'assurance Prima Insure et A’Capella accompagne, si besoin, le projet. « Si un assureur souhaite lancer un produit, nous nous chargeons de toute la chaîne, de la collecte au marketing en passant par la tarification », explique ainsi Stéphane Arbus, président et associé du jeune cabinet A’Capella, à l’initiative de ce trio complémentaire.

Quand Michelin fait sa start-up

Présentée le 30 novembre 2017, l’offre de conduite connectée permet aux assureurs IARD d’opérer une corrélation entre le comportement de conduite de leurs clients et les données de sinistralité pour ajuster, chaque mois s’ils le souhaitent, le montant de la prime. Ils peuvent aussi envoyer des messages préventifs personnalisés.

La première brique de ce package tout-en-un provient donc de Michelin et de son outil DDI « une initiative incubée dans une cave auvergnate », plaisante Sébastien Bartaud, responsable marketing avancé, innovation & services télématiques de l’équipementier de Clermont-Ferrand. Mais qui nourrit de grandes ambitions. « Nous voulons devenir le référent mondial dans la modélisation et l’analyse de la donnée de conduite au service de l’humain, du véhicule et de la route », ajoute-t-il. Son idée ? améliorer la conduite des automobilistes grâce à la prévention, l’efficience des véhicules grâce à la maintenance prédictive et enfin la sûreté des routes grâce à l’identification des zones à risques.

Un boîtier et deux plateformes

Sa proposition de valeur pour susciter l’adhésion des chauffeurs prend la forme classique d’un boîtier indépendant branché à la prise OBD du véhicule, puis, dès juin 2018, directement au pare-brise et qui collecte les données liées au GPS et aux accélérations. « Il faut des données justes et objectives et des indicateurs pertinents, estime Sébastien Bartaud. Une note sur 100 avec un freinage brusque ne veut rien dire ». DDI recense les distances, les trajets, la vitesse et le contexte (jour, aube, zone urbaine, …). La donnée est ensuite corrigée sur une plateforme afin de coller à la réalité vécue par le conducteur via des algorithmes développés depuis 2012 par le groupe. Enfin, le score est restitué sur une application au conducteur et surtout, aux assureurs partenaires via la plateforme digitale Prima Insure. « Notre plateforme qui gère la police, l’encaissement, le sinistre et l’analyse du portefeuille s’appuie sur un moteur de tarification qui permet de modéliser en temps réel les primes et les factures », détaille Frédéric Dutreuil, directeur marketing et stratégie produits de Prima Solutions qui lancera bientôt avec Société générale Insurance un produit Pay as You Drive distribuée en ligne…

L’architecture de l’offre qui est en cours de déploiement est en ligne avec le pacte de conformité CNIL récemment publié.

 

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher