Politique monétaire et « trappes à liquidité » : les trous noirs de la finance

Par - Publié le

,

,

,

Frédéric Bonnevay, Ricol Lasteyrie & Associés
Frédéric Bonnevay, Ricol Lasteyrie & Associés


Des torrents de liquidités ont déferlé depuis 2008 sur les banques, au prix d'un triplement du bilan de la Banque centrale européenne (BCE), lequel représentait plus de 30% du PIB de la zone euro à la fin de l'année dernière. Comment expliquer le reflux de plus de 500 Md€ en cinq ans des prêts aux entreprises et la faiblesse de la reprise ? Un mystérieux « trou noir » dans le ciel financier absorberait-il chaque nouvelle injection qu'entreprend Francfort ? La réalité est plus inquiétante encore que la piste astrophysique : un scénario à la japonaise se précise, et une « trappe à liquidités », fruit d'anticipations déflationnistes, bride la courroie de transmission du crédit, freine la consommation et l'investissement, affaiblit la croissance et amorce un cercle vicieux « autovalidant ». Les capitaux mis en circulation ne se volatilisent ni ne disparaissent dans le cosmos : frappés d'inertie, ils ne sont pas mobilisés, mais conservés sur les bilans bancaires pour couvrir de nouvelles provisions sur créances, que cette inertie même rend plus probables. L'assurance vie en est victime. Les rendements décroissants de ses copieux encours obligataires la contraignent à se tourner vers des titres cotés dont le risque, en forte hausse, n'est pas suffisamment rémunéré : in fine, en cas de décollecte, le poids de la garantie s'accroît. Comment éviter le pire et relancer le financement ? Le président de la BCE, Mario Draghi, peut conditionner l'accès aux liquidités pour les banques à la production de prêts. Les investisseurs peuvent, quant à eux, adosser leur passif financier à des actifs réels, plus rentables, quitte à en organiser eux-mêmes la liquidité. En tout cas, l'heure est aux révolutions coperniciennes. Pour la BCE comme pour les assureurs, se maintenir en orbite consiste à les devancer.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous