Présidentielle 2017 : gare aux extrêmes ! La lettre de Patrick Evrard, Président d’AGEA, aux agents généraux

Par - Publié le

,

,

,

A quelques jours d’un premier tour jugé historique par bon nombre d’observateurs, le président d’AGEA, Patrick Evrard, s’exprime aujourd’hui dans une lettre ouverte aux agents généraux d’assurance. Son message : faire barrage aux extrêmes pour éviter « une crise économique et sociale certaine » en France.

Patrick Evrard, le président d'AGEA,s'adresse aux agents généraux à quelques jours du scrutin.
Patrick Evrard, le président d'AGEA,s'adresse aux agents généraux à quelques jours du scrutin.

Parce que l’incertitude n’a jamais été aussi forte à six petits jours du 1er tour de l'élection présidentielle, parce que les extrêmes n’ont jamais été aussi présents dans les têtes et peut être dans les urnes dimanche, le président d’AGEA, Patrick Evrard, a décidé de s’exprimer et de lancer un signal d’alarme face à la montée des extrêmes. Il invite pour cela les agents généraux d'assurance à comparer les idées plutôt que les hommes en relayant une synthèse des programmes des cinq principaux candidats - réalisée par l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), dont est membre AGEA - à savoir François Fillon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

Six thématiques passées au crible

« Il m'a paru important en cette période où les sondages s'affolent, où les ambitions des uns ou des autres s'affichent dans des joutes verbales, où l'éloquence l'emporte sur la réalité des propositions, de vous adresser cet excellent document de synthèse », a-t-il déclaré dans un communiqué. Fiscalité, social, Europe, retraite/prévoyance/RSI, numérique et parité/égalité, leurs positions sont ainsi passées au crible.

Un président de fédération engagé

« Contrairement aux scrutins précédents, le premier tour de cette élection sera fondamental, vous l'avez je crois toutes et tous compris. L'hypothèse d'avoir pour le second tour un affrontement entre deux candidats aux extrêmes de l'échiquier politique est aujourd'hui une possibilité qui ouvrirait pour notre pays une crise économique et sociale certaine. C'est pourquoi il est important que vous participiez à ce premier tour et que vous preniez votre décision en ayant une parfaite connaissance des enjeux. Ces enjeux, je le sais, vous les apprécierez en tant que chef d'entreprise mais aussi en tant que citoyen. L'étude attentive de ces programmes ne manquera pas je l'espère de vous inciter vous et votre entourage, familial et professionnel, à réfuter les facilités des discours parfois extrémistes au profit de propositions plus réalistes. » Une prise de position dans la profession suffisamment rare pour être soulignée.



Effectuer une autre recherche

Rechercher