Réassurance : Hannover Re «satisfait» des renouvellements de janvier 2016

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le réassureur allemand a enregistré une baisse des tarifs lors des renouvellements de contrats de réassurance au 1er janvier 2016. En dépit de cet environnement de marché toujours sous pression, le groupe a maintenu ses objectifs financiers pour l’exercice 2016.

« La baisse des prix dans beaucoup de marchés a été importante en comparaison avec l'année précédente. Mais grâce à notre bonne notation et à nos relations de long terme avec nos clients, nous avons néanmoins atteint une issue plutôt satisfaisante », souligne Ulrich Wallin, PDG d'Hannover Re.
« La baisse des prix dans beaucoup de marchés a été importante en comparaison avec l'année précédente. Mais grâce à notre bonne notation et à nos relations de long terme avec nos clients, nous avons néanmoins atteint une issue plutôt satisfaisante », souligne Ulrich Wallin, PDG d'Hannover Re.

Dans l'industrie de la réassurance, les renouvellements de janvier, censés donner le tempo tarifaire des contrats en property & casualty (P&C), constituent un temps fort particulièrement scruté par les analystes. Hannover Re est le premier réassureur à inaugurer la saison en dévoilant ses tendances de prix.

Le quatrième réassureur mondial s’est déclaré « largement satisfait » par sa campagne de renouvellements, malgré une baisse des prix de l’ordre de 1,5% . « La baisse des prix dans beaucoup de marchés a été importante en comparaison avec l'année précédente. Mais grâce à notre bonne notation et à nos relations de long terme avec nos clients, nous avons néanmoins atteint une issue plutôt satisfaisante », a souligné son PDG, Ulrich Wallin.

Bonnes performances en Allemagne et aux Etats-Unis

Au global, le groupe a renouvelé pour près de 4 Md€ de contrats au 1er janvier, soit une progression de 1%, à taux de change comparables par rapport à l’année précédente. A noter que près des deux-tiers des contrats en non-vie du réassureur étaient soumis au renouvellement. Cette croissance des contrats en valeur a été portée pour l’essentiel par les marchés allemand et nord-américain.

En un an, les conditions de marché de la réassurance n’ont guère changé. Le réassureur allemand continue de déplorer « l’afflux de capitaux en provenance des marchés alternatifs », de nature à maintenir la pression sur les prix, en particulier s’agissant des couvertures en catastrophes naturelles.

Une situation conforme aux prévisions

La première tendance esquissée par Hannover Re semble confirmer les anticipations des agences de notations. Après avoir accusé une baisse tarifaire moyenne de 10% en « cat » lors des renouvellements de janvier 2015 et de 10% à 15% en juillet dernier – en particulier en Chine, Amérique Latine et Etats-Unis - la réassurance devrait connaitre un nouveau repli, mais dans une moindre proportion, entre 0 et 5% en 2016, selon les premières projections de Standard & Poor’s (S&P). « L’essoufflement de ce cycle baissier signifie que l’industrie approche des prix techniques », relève Lotfi Elbarhdadi, directeur groupe assurance chez S&P.

Perspectives annuelles confirmées

L’atonie relative de la branche dommages du réassureur ne remet toutefois pas en cause ses objectifs financiers pour l’exercice 2016. « Confiant », le groupe continue de viser un volume de primes brutes stables ou en légère progression (à taux de change constants) ainsi qu’un bénéfice net de 950 M€.


Ulrich Wallin

Ulrich Wallin

Président-directeur général de Hannover Re

Ulrich Wallin est né en 1954. 1974-82 : Diplôme en droit de l'Université de Hambourg. 1982 : Ulrich Wallin débute sa carrière chez un assureur allemand. 1984-87 : Il rejoint Hannover et s'occupe [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher