Réassureurs - Page 70

MUNICH RE MAINTIENT SES PRÉVISIONS 2005

06/01/2006

Le réassureur, qui vient de revoir à la hausse l'impact négatif des ouragans sur ses comptes (à 1,5 MdE au total pour Wilma, Rita et Katrina), a cependant confirmé ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année 2005. Le groupe table ainsi sur un rendement net des fonds propres de 12 %, soit un bénéfice net de près de 2,5 MdE.

La Scor met la main sur Alea Europe

16/12/2005

Après avoir frôlé la faillite et entrepris un redressement drastique, la Scor revient dans la course avec le rachat d'Alea Europe. Le rachat d'Alea Europe par la Scor est le signe que le réassureur français compte bien revenir sur le devant de la scène, après trois années de vaches maigres. « Ce rachat est la bonne opération au bon moment », déclare Denis[...]

Le Lloyd's pourrait terminer l'année dans le rouge

09/12/2005

Le marché londonien de l'assurance a prévenu que le coût des ouragans aux États-Unis pourrait le priver de bénéfices cette année. Les conséquences des ouragans auront finalement été plus fortes que prévues sur le marché de l'assurance londonien. Le 30 novembre, le Lloyd's a en effet relevé ses estimations de pertes dues à Katrina de 1,4 à 1,9 Md£ (2,1 à 2,8[...]

MUNICH RE RÉDUIT SA PARTICIPATION DANS UNICREDIT

02/12/2005

Munich Re a vendu les 185 millions d'actions qu'il détenait dans la banque italienne, sa participation passant en dessous de 5 %, contre 6,6 % auparavant. Cette transaction ne procure « pratiquement aucun bénéfice comptable », a précisé le réassureur.

Swiss Re est le nouveau leader de la réassurance mondiale

25/11/2005

Swiss Re, deuxième réassureur mondial fin 2004 avec 22 MdE de primes nettes, prendra la tête du classement en 2006. Il détrône son concurrent de toujours, Munich Re (24,7 MdE en 2004). Coup d'éclat dans le monde feutré de la réassurance : le réassureur helvétique, rompu aux opérations d'acquisitions (M & G Re en 1996, Life Re en 1998, Underwriters Re en 2000 et[...]

Pas d'avis de tempête pour Munich Re

18/11/2005

Le Bavarois s'en sort mieux que son concurrent Hannover Re, grâce, notamment, à des cessions de participations. Si leur coût est estimé à 750 ME, les cyclones Wilma et Katrina auront finalement laissé peu de traces sur le bilan de Munich Re. Le premier réassureur mondial a en effet augmenté son résultat de 33 % (513 ME) au troisième trimestre et affirme pouvoir[...]

BRUXELLES ADOPTE UNE DIRECTIVE SUR LA RÉASSURANCE

04/11/2005

Elle énumère les conditions à respecter pour obtenir un agrément des États permettant d'exercer les activités de réassurance (forme juridique, programme d'activité, fonds de garantie minimal...). Elle garantit la reconnaissance mutuelle des agréments et des systèmes de contrôle et institue des pouvoirs de surveillance lorsque la situation financière des[...]

PRUDENTIAL RECRUTE AU LLOYD'S

20/10/2005

Le DG du Lloyd's, Nick Prettejohn, vient d'être nommé directeur général de Prudential pour la Grande-Bretagne, en remplacement de Mark Wood. Il entrera au conseil d'administration de Prudential en janvier. Il s'agit du premier changement d'envergure chez Prudential depuis l'arrivée de Mark Tucker, en mai. Luke Savage, actuel directeur financier, reprendra[...]

LA FSA ENQUÊTE SUR LA RÉASSURANCE FINANCIÈRE

20/10/2005

La Financial Services Authority (FSA) est en train d'enquêter auprès de plusieurs sociétés britanniques impliquées dans des opérations « douteuses » de réassurance financière, a indiqué le quotidien « Insurance Day ». Elle viserait plusieurs sociétés qui auraient utilisé cet outil de façon inappropriée pour lisser leurs résultats comptables. Il s'agirait plus[...]

LE LLOYD'S TABLE SUR UN BÉNÉFICE

13/10/2005

Le marché londonien de l'assurance annonce des bénéfices imposables semestriels en hausse de 20,6 % sur un an, à 1,38 Md£ (environ 2 MdE). Son ratio combiné s'est élevé à 87,3 %, contre 85 % en juin 2004. Le Lloyd's estime que « la saison des ouragans aura un impact significatif sur les résultats de l'année », mais attend un bénéfice en 2005, « en l'absence de[...]

MUNICH RE REVOIT LES COÛTS GLOBAUX DE KATRINA ET RITA

06/10/2005

Le numéro un de la réassurance estime à environ 34 MdE le coût combiné de Katrina et Rita, dont 25 MdE pour le premier ouragan. L'impact pour Munich Re se situerait à environ 650 ME après impôts. Nikolaus von Bomhard, patron de Munich Re, espère « atteindre l'objectif d'un rendement sur fonds propres de 12 % » en 2005, soit environ 2,5 MdEde bénéfice net.

RITA POURRAIT COÛTER 150 ME À HANNOVER RE

06/10/2005

Suite au passage de Katrina, le réassureur allemand avait abaissé ses prévisions de résultats 2005 à 309,1 MdE. Il avait déjà évalué l'impact négatif de Katrina à 250 MdE avant impôts en 2005. à cela s'ajoutent 150 MdE, le coût estimé de Rita.

80