Hannover Re : résultat net en hausse de 3,25% au premier trimestre

Par - Publié le

,

,

Le troisième réassureur mondial se dit confiant dans son objectif de profit pour l’année 2018.

Hannover Re se dit « satisfait » des résultats enregistrés en ce début d’année. Le troisième réassureur mondial affiche un résultat net en hausse de 3,25%, à 273,4 M€.  Les primes brutes souscrites sont en hausse de 17,6 % au 31 mars 2018 à 5,3 Md€ (contre 4,5 Md€ au 31 mars 2017). « Nous avons profité des opportunités disponibles sur les marchés de la réassurance et nous avons considérablement étendu notre portefeuille. Avec un résultat net de groupe de 273,4 M€, nous franchissons une première étape dans la réalisation de notre objectif de fin d'année de plus de 1 Md€ », a affirmé le président-Directeur Général, Ulrich Wallin.

Croissance tirée par la réassurance dommages

La croissance a été tirée par le marché de la réassurance de dommages aux biens et responsabilité (P&C). Bien que la concurrence et la surcapacité restent fortes sur plusieurs marchés et lignes d’activité, les catastrophes naturelles du second semestre 2017 ont ouvert la voie à une normalisation des conditions de marché. La réassurance structurée et la demande pour les couvertures cyber ont notamment tiré les primes brutes vers le haut : + 27,1% à 3,6 Md€.  L’impact des catastrophes naturelles est beaucoup moins important que l’an dernier : 73,4 M €, dont 31,5 M€ sont dus au cyclone Friederike qui a causé des dommages importants dans plusieurs pays d’Europe.

La réassurance vie et santé a produit des résultats « conformes aux attentes ». Les primes brutes souscrites sont en hausse de 2% au 31 mars 2018 à 1,8 Md€. Le portefeuille d’actifs du groupe affiche un retour sur investissement de 3,3% « au-dessus des attentes ».

Le renouvellement des traités de réassurance au 1er avril, au Japon, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Corée du Sud, et en Amérique du Nord, s’est révélé « très satisfaisant ». Le volume total des primes ressort en hausse de 10,3%. Le réassureur anticipe pour l’année 2018 une croissance de plus de 10% des primes.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher