Harvey, Irma, Maria : Munich Re dans le rouge au troisième trimestre

Par - Publié le

,

,

Le deuxième réassureur mondial enregistre une perte nette de 1,4 Md€ sur le trimestre, en raison du coût des ouragans. Il s’attend à un « profit faible » sur l’année 2017.

Munich Re avait prévenu ses investisseurs : son objectif de profit pour l’année ne sera pas atteint, en raison de l’impact des catastrophes naturelles de l’automne 2017. Les ouragans Harvey, Irma et Maria lui ont coûté 2,7 Mds€. Au total, les sinistres d’ampleur lui coûtent 3,2 Mds€ au cours du trimestre écoulé.

Les résultats du deuxième réassureur mondial passent donc dans le rouge : - 1,4 Md€ au troisième trimestre, et -146M€ sur les neuf premiers mois de l’année 2017. Munich Re s’attend donc à un « profit faible » en 2017. Le ratio combiné de sa branche réassurance P&C (property & casualty) devrait se dégrader, à 112%, contre 97% un an plus tôt.

Profiter de la reprise du marché

Son directeur financier se veut néanmoins rassurant : « Notre capitalisation est forte» - les fonds propres de Munich Re s'élèvent à 27,8 Mds€, contre 31,8 Mds€ un an plus tôt - «et nous sommes en mesure de profiter pleinement des opportunités découlant de la reprise probable du marché. Nous nous attendons à ce que les prix augmentent à nouveau dans les négociations à venir - en particulier sur les marchés les plus durement touchés par les catastrophes naturelles récentes », souligne Jörg Schneider. L'agence de notation S&P Global Ratings prédit une hausse comprise entre 0 et 5% aux renouvellements de janvier 2018.

Parallèlement à cela, Munich Re poursuit ses « initiatives pour une croissance rentable - en particulier en ce qui concerne la numérisation. »


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher