Munich Re : bénéfice net en hausse de 48,5% au premier trimestre

Par - Publié le

,

,

Le deuxième réassureur mondial a enregistré des pertes moins importantes. Les renouvellements du 1er avril confirment le mouvement de correction tarifaire.

Après une fin d’année 2017 marquée par une sinistralité exceptionnelle, Munich Re démarre bien l’année 2018. Son résultat net progresse de 48,5% au premier trimestre, à 827 M€, grâce à « des pertes moins importantes et une bonne performance opérationnelle ». Les primes brutes enregistrent une hausse de 1,6% à 13,126 M€. La rentabilité des capitaux propres (RoE) s’établit à 11,9%.

Correction tarifaire

En ce qui concerne la réassurance dommages (P&C), le deuxième réassureur mondial anticipe désormais pour l’année un ratio combiné de 97%. Aux renouvellements du 1er avril, les primes ressortent en hausse de 8,1% à 1,6 Md€. Munich Re a su « tirer avantage d’opportunités sélectives sur certains marchés comme l’Inde et le Japon ». Le mouvement de correction tarifaire observé en janvier se confirme : les marchés affectés par les cat’ nat’ de l’automne 2017 voient leurs prix augmenter tandis que les autres, sur lesquels la capacité reste abondante, voient leurs prix se stabiliser. Au total, les prix ressortent en légère hausse ( 0,8% ) aux renouvellements d’avril.

Pour l’année 2018, Munich Re laisse ses prévisions inchangées. Le deuxième réassureur mondial attend un profit de 2,1 à 2,5 Md€.



Effectuer une autre recherche

Rechercher