Munich Re enregistre un bénéfice de 2,6 milliards d’euros en 2016

Par - Publié le

,

Le premier réassureur mondial a atteint son objectif cible pour l’année écoulée, en dépit du coût élevé des catastrophes naturelles.

Objectif atteint pour Munich Re. Le premier réassureur mondial publie un bénéfice de 2,6 milliards d’euros pour l’année 2016, atteignant son objectif cible d’un profit « bien supérieur à 2,3 milliards d’euros ». Pour le quatrième trimestre 2016, Munich Re enregistre un bénéfice de 0,5 milliards d’euros, selon des comptes provisoires, en légère baisse sur un an.

« Grâce à notre forte position de marché, la proximité avec nos clients et une gestion réussie de nos investissements, nous sommes largement capables de contrer les effets des taux bas et de l’intense compétition sur les marchés de la réassurance », commente le directeur financier Jörg Schneider cité dans un communiqué.

Coût élevé des catastrophes naturelles

Munich Re résiste donc, malgré le coût élevé des catastrophes naturelles : 232 millions d’euros pour l’ouragan Matthew et 251 millions d’euros pour le séisme en Nouvelle Zélande. Celles-ci ont fait grimper le ratio combiné de la branche dommages à 101,9% au quatrième trimestre, et à 95,7% pour l’ensemble de l’année 2016.

Le groupe a enregistré, l’an dernier, un résultat opérationnel qualifié de « satisfaisant », à 4 milliards d’euros, et devrait proposer un dividende de 8,60 euros par action à la prochaine assemblée générale, en hausse de plus de 4%. 



Effectuer une autre recherche

Rechercher