Rentrée sociale délicate pour SPB

Par - Publié le

,

,

,

,

Au cours de la semaine du 6 janvier, des salariés de SPB ont mené un mouvement de grève pour réclamer une revalorisation des salaires. Parmi les 700 présents sur le site du Havre, 130 ont ainsi manifesté leur mécontentement devant les grilles du courtier. Un mouvement qui s'est d'ailleurs renouvelé ce mardi 14 janvier. Lors des dernières négociations annuelles obligatoires (NAO), la direction du courtier gestionnaire normand avait pourtant souhaité maintenir une augmentation générale de 1,5% du salaire annuel brut de base pour tous les non-cadres. Du côté de la direction générale de SPB, on s'étonne donc de la vive réaction de la CGT, initiatrice du mouvement. « L'augmentation proposée n'est pas neutre et va même au-delà de l'inflation et de ce qui est proposé pour le Smic et le RSA », conclut le président du directoire, Jean-Marie Guian.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous