Réparation automobile : Assercar renforce son organisation au niveau régional

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le réseau de réparateurs automobiles Assercar, dont le capital est détenu par Pacifica et quatre autres assureurs, va se doter de sept directions régionales d'ici à cet été. Objectif : mieux accompagner ses 1600 réparateurs agréés.

Nommé directeur général d'Assercar en juillet 2015, Stéphane Rapiné vient de lancer une étude stratégique pour définir le plan d'actions du réseau pour les cinq ans à venir.
Nommé directeur général d'Assercar en juillet 2015, Stéphane Rapiné vient de lancer une étude stratégique pour définir le plan d'actions du réseau pour les cinq ans à venir.

Assercar passe à la vitesse supérieure. La société dont le capital est détenu à hauteur de 51% par Pacifica, filiale de Crédit agricole Assurances, et par quatre autres assureurs (Aviva, Generali, Sogessur et Thélem Assurances) s'apprête à recruter huit personnes.

Aujourd'hui, la société qui gère un réseau de 1600 réparateurs automobiles pour ses actionnaires et autres clients, emploie onze salariés. Ce renforcement important de l'effectif coïncide avec la stratégie mise en place par Stéphane Rapiné, nommé directeur général d'Assercar en juillet 2015. « D'une gestion pilotée au niveau national, nous allons passer à une animation du réseau sur le terrain », précise-t-il.

Des responsables régionaux en cours de recrutement

Pour ce faire, Assercar va se doter de sept structures régionales et recruter six responsables pour les piloter, l'Ile-de-France continuant à être suivie depuis Asnières-sur-Seine. Deux autres personnes seront recrutées en parallèle pour étoffer l'équipe informatique.

« Les responsables régionaux auront pour mission d'animer 200 à 250 réparateurs chacun, de les rencontrer au moins deux fois par an, de suivre leur activité au quotidien, de les accompagner dans le développement de leur activité et le pilotage de leur rentabilité », précise Stéphane Rapiné.

Mais avant cela, ces nouvelles recrues contribueront à faire, dès septembre 2016, un état des lieux du réseau et à analyser les besoins des réparateurs agréés, sachant comme le rappelle Stéphane Rapiné, qu'Assercar travaille avec des professionnels de l'automobile au profil varié : indépendants, concessionnaires et grandes enseignes.

Pilotage plus fin du réseau

« Notre approche reste la même : garantir aux réparateurs un volume d’activité suffisant, ne pas représenter plus d’un tiers de leur chiffre d’affaires et baser les remises négociées sur le volume d’affaires confiées dans le mois. Mais à l'avenir, nous serons en mesure d'aider les réparateurs à se positionner par rapport à des indicateurs et à des axes de progrès, et donc de piloter le réseau de manière plus fine d'un point de vie qualitatif et quantitatif », explique le directeur général d'Assercar.

En parallèle, la société mène des réflexions sur de nouveaux outils et services. Prise de rendez-vous en ligne, système de suivi des réparations, service d'accompagnement des professionnels sur le plan technique et réglementaire... : autant de pistes explorées. Pour valider ces hypothèses, des discussions sont lancées au sein de « focus groupes » réunissant, sous la houlette du cabinet de conseil Quintess, des réparateurs, des assurés et des assureurs. Depuis janvier 2016, Assercar s'appuie sur ce prestataire pour définir, avec ses actionnaires, les orientations stratégiques et le plan d'action pour les cinq ans à venir.

 

Le réseau Assercar

Actionnaires : Pacifica (51%), Aviva, Generali, Sogessur et Thélem Assurances

Clients (outre les cinq actionnaires) : Suravenir Assurances, La Médicale, Gamest, MALJ, Air-Alpha, Euralpha, Marsh, Verlingue, BCA Expertise.

1,6 M€ de chiffre d'affaires

1600 réparateurs agréés

5 millions de véhicules assurés

180 000 réparations et 34 000 bris de glace par an 

250 M€ de charge sinistre annuelle en carrosserie et 13 M€ en bris de glace

56%, le taux d'orientation vers un réparateur agréé

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher