precedent Suivant Sociétés d’assurances : les résultats 2014 (Dossier) 9 / 15

Résultats 2014 : bonnes performances pour Swiss Life, y compris en France

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Patrick Frost, directeur général de Swiss Life.
Patrick Frost, directeur général de Swiss Life.
Swiss Life

Le groupe Swiss Life affiche pour l’exercice 2014 un bénéfice net de 818 millions de francs suisses, soit environ 767 M€, en hausse de 4% par rapport à l’exercice précédent. Son résultat d’exploitation progresse également de 4% à 1,2 milliard de francs suisses (1,1 Md€).

En termes d’activité, la croissance a été au rendez-vous : le montant des primes collectées par l’assureur helvétique en 2014 s’élève à 19,1 milliards de francs suisses (18 Md€), en hausse de 7%.

Primes en hausse de 10% en France

La Suisse, principal marché du groupe, a contribué à ces performances : les primes ont augmenté de 11% à 10 Md de francs suisses (9,4 Md€). En France aussi, l’activité a été soutenue, avec un chiffre d'affaires en hausse de 10%, à 4,2 Md€. Cette dynamique commerciale s’est accompagnée d’une hausse du bénéfice de 13%, à 178 M€.  

Malgré l’environnement de taux défavorable, le groupe est parvenu à maintenir une croissance rentable. La plupart des indicateurs financiers du groupe sont en hausse et conformes à la stratégie «Swiss Life 2015» mise en œuvre fin 2012.

La marge sur affaires nouvelles s’est légèrement détériorée, passant de 2,2% à 1,8%, mais elle reste supérieure à l’objectif de 1,5%, précise l’assureur. En un an, les capitaux propres du groupe ont progressé de 43% pour atteindre 12,8 milliards de francs suisses (12 Md€), et son ratio de solvabilité est passé de 210% à 269%.

Objectif de réduction des dépenses atteint

Depuis le début de son plan stratégique, le groupe a réalisé 160 millions de francs suisses d’économies (150 M€) et a d’ores et déjà atteint l’objectif de réduction de ses dépenses (130 à 160 millions) fixé pour la fin de l’année 2015.

Patrick Frost, directeur général du groupe Swiss Life, se dit «très satisfait des performances réalisées en 2014 : nous sommes parvenus à accroître les primes, le bénéfice ainsi que les revenus issus de frais et commissions tout en gardant les coûts sous contrôle».

A l’issue de cet exercice qualifié de «fructueux», le conseil d’administration va proposer un dividende de 6,50 francs suisses par action, soit une hausse de 18% par rapport au montant distribué en 2013 (5,50 francs suisses).


precedent Suivant Sociétés d’assurances : les résultats 2014 (Dossier) 9 / 15


Effectuer une autre recherche

Rechercher