Résultats 2015 : Admiral poursuit ses investissements à l’étranger

Par - Publié le

,

,

,

,

Le groupe britannique Admiral affiche pour 2015 un bénéfice en hausse de 6% à 377 M£ grâce aux bonnes performances de ses activités d’assurance automobile outre-Manche. Le développement de ses comparateurs et de ses opérations d’assurance à l’étranger, y compris en France, se poursuit.

Henry Engelhardt,fondateur d'Admiral, qui passera le relais en mai 2016, clôture son dernier exercice à la tête du groupe, sur un résultat record.
Henry Engelhardt,fondateur d'Admiral, qui passera le relais en mai 2016, clôture son dernier exercice à la tête du groupe, sur un résultat record.

L’année 2015 aura été un bon cru pour le groupe britannique Admiral. Son chiffre d’affaires a progressé de 7,5% à 2,1 Md£ comparé à 2014. Dans le même temps, son bénéfice (avant impôt) a augmenté de 6% à 377 M£ un niveau jamais atteint. Ces bonnes performances sont à mettre sur le compte de ses opérations d’assurance automobile sur le marché britannique qui représentent 81% de son chiffre d’affaires.

Le bilan est plus contrasté pour les autres activités du groupe : l’assurance automobile à l’étranger (Espagne, France, Italie, et Etats-Unis) d’un côté et la comparaison d’assurance de l’autre (Grande-Bretagne, Espagne, France et Etats-Unis).

Forte croissance pour L'olivier en France

A l’international, l’assurance automobile a généré un chiffre d’affaires de 232,4 M£, en croissance de 13%. L’année 2015 a été particulièrement dynamique en France. L’olivier - assurance auto, filiale créée fin 2010, a réalisé un chiffre d’affaires de 29 M€ en hausse de 61% par rapport à 2014. En un an, son portefeuille a plus que doublé de taille et dépasse désormais les 57 000 contrats. Après avoir lancé, en septembre 2015, sa première campagne de publicité télévisée, la filiale française compte recruter une quarantaine de personnes en 2016.

Globalement, les investissements réalisés pour développer l’activité des filiales d’assurance, en France mais également aux Etats-Unis, ont pesé sur les résultats du groupe. Le déficit enregistré sur le périmètre des opérations d’assurance automobile à l’international s’est légèrement accentué en un an : 22,2 M£ contre 19,9 M£ en 2014. Hors marché américain, les pertes s’élèvent à 7M£ contre 10,4 M£ un an plus tôt.

Tension sur la comparaison d'assurance

La comparaison d’assurance, autre pan d’activités du groupe, a généré en 2015 un chiffre d’affaire de 108,1 M£, quasi stable par rapport à 2014. Mais Admiral a fait face à une concurrence plus forte en Grande-Bretagne, d’où un bénéfice de 12,5 M£, en baisse de 3,3 M£ sur ce marché où il est présent depuis 2002.

Plus récentes, les autres activités de comparaison d’assurance ont nécessité des investissements importants. D’où des pertes aux Etats-Unis (21,5 M£) et un bénéfice moindre (1,8 M£ contre 2,8 M£ en 2014) sur le périmètre des activités françaises et espagnoles, avec LeLynx et Rastreator. Sur l’ensemble du groupe, les activités de comparaison d’assurance passent dans le rouge en 2015 (-7,2 M£ contre 3,6 M£ en 2014).



Effectuer une autre recherche

Rechercher