Résultats 2017 : Un bilan positif pour Allianz France, malgré les ouragans Irma et Maria

Par - Publié le

,

,

,

En dépit d'un environnement difficile, la filiale française de l'assureur allemand a vu son résultat opérationnel et son chiffre d'affaires s'améliorer en 2017. 

« Nous avons réussi à faire croître notre fonds de commerce, notamment en auto et habitation », s’est félicité le PDG d'Allianz France, Jacques Richier.
« Nous avons réussi à faire croître notre fonds de commerce, notamment en auto et habitation », s’est félicité le PDG d'Allianz France, Jacques Richier.

« 2017 a été une bonne année pour Allianz France ». A l’occasion d’une rencontre avec la presse organisée le 19 janvier 2018, Jacques Richier, son PDG, est revenu sur les résultats de la filiale française de l’assureur allemand, mettant en avant un résultat opérationnel en croissance de 2,8%, à 1,11 Md€. « Malgré tous les évènements intervenus en 2017 - à savoir de nombreuses catastrophes naturelles et un environnement de taux bas -  nous avons réussi à faire croître notre fonds de commerce, notamment en auto et en habitation », s’est félicité Jacques Richier.  En IARD, le résultat opérationnel de l'assureur a ainsi progressé de 5,2 % (à 446 M€), quand dans le même temps, celui de la vie/santé a augmenté de 1,2% (à 664 M€).

Des sinistres maitrisés

Suite aux ouragans Irma et Maria, Allianz – « seul assureur présent sur tous les territoires d’Outre-mer », selon son PDG - a reçu 11 000 déclarations de sinistres. Au 1er mars 2018, plus de 8 700 dossiers avaient déjà été instruits et 310 M€ versés. Pour autant, malgré ces catastrophes naturelles, le ratio combiné IARD de l’assureur a progressé par rapport à l’exercice précédent (-0,6 point, à 95,7%). Comment expliquer cette performance ? « On a réussi à limiter la casse, car nous sommes très bien réassurés », a répondu Clarisse Kopff, la nouvelle directrice financière d’Allianz France. Selon elle, le coût des ouragans s’est finalement élevé à 25 M€ nets de réassurance pour l’assureur.

Une réorientation payante vers les UC 

Deuxième indicateur mis en avant par la direction d’Allianz France : le chiffre d’affaires, qui a progressé de 4,6%, à 12,88 Md€. « Ce chiffre a particulièrement été tiré par des bons résultats en épargne et en retraite, ainsi qu’en santé et prévoyance », a précisé Clarisse Kopff. Avant d’ajouter : « La stratégie d’Allianz France en assurance vie a porté ses fruits grâce à la réorientation des affaires nouvelles vers des supports en unités de compte, moins consommateurs de capital ». 

Un plan porté par l'innovation

Cette présentation a aussi été l’occasion de faire le point sur le plan stratégique 2020 de l’assureur baptisé « Innovation et confiance ». Dans ce sens, afin d’anticiper et de préparer l’évolution des besoins des clients, Allianz France a décidé de restructurer son organisation autour de six « écosystèmes », dans lesquels évolueront des équipes pluridisciplinaires de 120 à 150 personnes. Deux écosystèmes ont d’ores et déjà été lancés : Ma mobilité (en novembre 2017) et Ma santé (en février 2018). Quatre autres verront le jour dans les mois à venir : Ma vie quotidienne, Mon avenir, Mon entreprise et Ma construction.

 


Jacques Richier

Jacques Richier

Président-directeur général d'Allianz France et président d'Allianz Partners

Jacques Richier est né le 12 février 1955. Diplôme d’études approfondies en physique. Diplôme d'ingénieur de l’Institut national des Sciences appliquées (INSA) de [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher