precedent Suivant Dossier : les résultats semestriels 2016 dans l'assurance 1 / 22

Résultats : Allianz pénalisé par la cession en cours de ses activités en Corée du Sud

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Allianz affiche un résultat net en baisse de 14,5% à 3,3 Md€ au premier semestre 2016 sous l’effet d'une provision pour dépréciation de 352 M€ liée à la cession en cours des activités vie en Corée du Sud. Malgré cette contre-performance, le groupe maintient ses objectifs pour 2016.

« La vente prévue des opérations sud-coréennes du groupe conduira à un renforcement de la base de capital, mais a eu un impact significatif sur le résultat net, comme indiqué », souligne Olivier Bäte, PDG d'Allianz.
« La vente prévue des opérations sud-coréennes du groupe conduira à un renforcement de la base de capital, mais a eu un impact significatif sur le résultat net, comme indiqué », souligne Olivier Bäte, PDG d'Allianz.
© Allianz

Le numéro 1 de l’assurance en Europe dévoile des résultats en berne sur les six premiers mois de l’année. Son bénéfice net ressort en baisse de 14,5% à 3,3 Md€ après prise en compte d’une perte « non opérationnelle » issue de la cession en cours des activités vie du groupe en Corée du Sud pour un montant de 352 M€.

A la Bourse de Francfort, le titre recule de 2,65% à 124,8 €, soit une perte de plus de 21% depuis le 1er janvier 2016.

Cession des activités peu rentables

En février dernier, le PDG d’Allianz, Olivier Bäte avait indiqué dans le cadre du nouveau plan stratégique 2016-2018 vouloir se séparer des activités peu rentables dans un contexte de taux bas persistant. A ce titre, la Corée du Sud reste un pays où les taux garantis sont trop élevés pour assurer une rentabilité suffisante en assurance vie. « La vente prévue des opérations sud-coréennes du groupe conduira à un renforcement de la base de capital, mais a eu un impact significatif sur le résultat net, comme indiqué », souligne Olivier Bäte.

Au plan opérationnel, le groupe allemand dévoile, dans le même temps, des performances amoindries. Le chiffre d’affaires ressort à 64,8 Md€, en repli de 4,7%, dont 28,9 Md€ (-1,1%) en dommages, 33 Md€ (-7,2%) en vie et santé et 2,8 Md€ (-9,4%) en gestion d’actifs. Le résultat opérationnel chute, quant à lui, de 10,3% à 5,1 Md€.

Sinistralité élevée en dommages

En assurance dommages, où le résultat opérationnel recule de 16,1% à 2,5 Md€, Allianz a fait face à une charge sinistres « élevée »  liée aux catastrophes naturelles et aux conditions météo sur la période. L’an dernier à la même période, les résultats avaient été soutenus par un gain exceptionnel consécutif à la vente d’une partie de sa filiale américaine Fireman’s Fund. Au plan technique, le ratio combiné se dégrade de 0,8 point à 94,9%.

En assurance de personnes, la marge sur affaires nouvelles progresse de 1,1 point sur un an à 2,6%, permettant de dégager une NVB (net business value, indicateur de performance de la rentabilité d’une activité épargne) en hausse de 49,7% à 710 M€.

Objectifs confirmés en 2016

Dans un contexte de taux bas et de forte volatilité des marchés financiers, Allianz publie un taux de couverture de la marge de Solvabilité 2 solide de 186% au 30 juin 2016 contre 200% fin 2015. Les fonds propres ont progressé de 7,3% à 67,7 Md€ tandis que le rendement des fonds propres annualisé (return on equity, ROE) recule de 0,5 point à 12%.

Le groupe affiche sa confiance pour tenir ses objectifs annuels et vise toujours un résultat opérationnel compris entre 10 et 11 Md€ à la fin de l'exercice 2016.

 


precedent Suivant Dossier : les résultats semestriels 2016 dans l'assurance 1 / 22


Effectuer une autre recherche

Rechercher