Santé : les attentes des seniors vis-à-vis des complémentaires

Par - Publié le

,

,

,

,

Si les seniors se révèlent au quotidien plutôt satisfaits de leur complémentaire santé, ils font toutefois part de plusieurs inquiétudes dans une récente étude.

Les seniors ont quelques griefs à faire valoir à leurs complémentaires santé, même s'ils en sont majoritairement satisfaits.
Les seniors ont quelques griefs à faire valoir à leurs complémentaires santé, même s'ils en sont majoritairement satisfaits.

Les seniors n’ont pas été inclus dans le périmètre de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, même si un projet de « contrats seniors » – finalement passé sous l’éteignoir fin 2016 – a été envisagé. Ils constituent ainsi une population particulière pour les organismes complémentaires santé, eu égard à la standardisation des offres pour les autres populations.

Les attentes des seniors vis-à-vis des complémentaires font l’objet d’une récente étude* réalisée par OpinionWay pour le compte de France Mutuelle, mutuelle comptant un important portefeuille de seniors. Si le taux d’équipement déclaré est très important (95%, même chiffrage que le panorama Drees d’avril 2016), celui de satisfaction l’est presque tout autant (92%).

Des insuffisances quant aux prises en charge

Mais cette unanimité apparente couvre toutefois certains reproches. Si le taux de non-satisfaits paraît faible, leurs explications sont récurrentes : rapport qualité/prix (52% des non-satisfaits), non-adaptation des garanties en fonction des besoins (34%) et critique des modalités de remboursement (12%). Plus globalement, une majorité non négligeable de l’échantillon interrogé (60%) constate des insuffisances sur certains frais de santé : sont notamment visés les soins dentaires (27%), optiques (25%) et auditifs (16%).

Certaines autres demandes soulevées par l’étude sont à destination directe des complémentaires santé : meilleure prise en charge des médecins dites alternatives (20% de souhait), couverture permettant la prolongation du maintien à domicile (17%), mise en place de services d’accompagnement pour le maintien du capital santé (8%)…

« De nombreuses pistes sont à explorer pour améliorer encore plus nos services, ajoute la directrice commerciale, marketing et communication de France Mutuelle Natacha Minasso. En phase avec leur époque, et malgré les idées reçues, ils plébiscitent les nouvelles technologies et les médecines alternatives, à nous de les écouter ! »

* Méthodologie : étude réalisée auprès d'un échantillon de 1016 personnes, représentatif de la population française âgée de 55 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées du 10 au 15 mai 2017 par questionnaire auto-administré en ligne (515 personnes) et par téléphone (501 personnes).



Effectuer une autre recherche

Rechercher