Sferen : Macif et Matmut revoient leur tempo prudentiel

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Depuis un an, Macif et Matmut se sont engagés à travailler ensemble pour faire de leur structure commune, Sferen, un groupe prudentiel au sens de Solvabilité 2. Conformément à la transposition de la directive par l’ordonnance du 2 avril 2015, les directions générales des deux entités ont jusqu’au 31 décembre 2017 pour remettre leur copie. Un délai dont les deux partenaires comptent finalement profiter.

En janvier 2015, après le départ officiel de la Maif, les deux entités mutualistes actaient leur volonté politique de convertir Sferen en groupe prudentiel.
En janvier 2015, après le départ officiel de la Maif, les deux entités mutualistes actaient leur volonté politique de convertir Sferen en groupe prudentiel.
EXCLUSIF  

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Voilà une maxime que les groupes Macif et Matmut appliquent résolument dans le cadre de leurs travaux de rapprochements au sein de Sferen, leur société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) commune. En janvier 2015, après le départ officiel de la Maif, les deux entités mutualistes actaient leur volonté politique de convertir Sferen en groupe prudentiel, au sens se Solvabilité 2. Un an plus tard, force est de constater que le chantier progresse doucement.

Report d’un an dans l’adoption

Les gouvernances des deux groupes semblent clairement décidées à prendre tout le temps de la transitoire d’exécution, fixée par l’ACPR jusqu'au 31 décembre 2017, pour effectuer leur mue prudentielle. L’objectif est désormais de remettre une copie propre à l’occasion des assemblées générales de juin 2017… et non plus de juin 2016 comme annoncé initialement.

Un retard que Jean-Marc Raby, directeur général de Macif et de Sferen, justifie au nom de « l’effet d’aubaine de la réglementation ». Et d’ajouter : « Compte-tenu de l’importance des travaux, nous préférons bénéficier du laps de temps. »  Certes, une partie des décisions ont été suspendues à la publication de l’ordonnance de transposition du 2 avril 2015. Officieusement, des sources internes évoquent cependant  « une mise en commun lente » et « des gouvernances qui se regardent en chien de faïence. »

Une Sgam de Sgam opérationnelle au 1er janvier 2018 ?

Très tôt, les deux entités ont exprimé leur volonté de se doter d’une Sgam de Sgam, structure juridique à deux étages, laquelle reposera sur une Sgam de tête,Sferen, et deux Sgam intermédiaires, Macif et Matmut. Une architecture où les stratégies opérationnelles seront définies au niveau des Sgam intermédiaires, en particulier sur leurs métiers traditionnels (Iard).

Dans la première phase de ce vaste chantier d’intégration, qui doit aboutir au 1er janvier 2018, les deux mutuelles s’emploieront à nouer les liens prudentiels au niveau de la structure de tête (exigences réglementaires, lien de solidarité financière, économie, stratégie générale...). Charge ensuite aux deux maisons de définir et d’organiser les stratégies opérationnelles de leurs métiers et de leurs marques.

Périmètre de la future Sgam de Sgam Sferen :

A terme, l’ambition reste la mise en commun des activités en dehors de l’Iard : « Tout ce qui n’est pas lié au métier historique a vocation à être rassemblé à terme au niveau de Sferen. Tout est à construire », avance Jean-Marc Raby. Ce qui pourrait notamment se traduire par l’émergence, au niveau de Sferen, de pôles dédiés à la santé-prévoyance, finance-épargne ou encore gestion d’actifs.

 

Que dit l’ordonnance du 2 avril 2015 ?

Les sociétés de groupe d'assurance mutuelle (Sgam) et les unions mutualistes de groupe (UMG) créées avant la date de publication de la présente ordonnance doivent, avant le 31 décembre 2017, soit se conformer aux dispositions, respectivement, de l'article L. 322-1-3 du code des assurances et de l'article L. 111-4-2 du code de la mutualité, soit se transformer respectivement en groupements d'assurance mutuelle (GAM) mentionnés à l'article L. 322-1-5 du code des assurances ou en unions de groupe mutualistes visés à l'article L. 111-4-1 du code de la mutualité.

 


Jean-Marc Raby

Jean-Marc Raby

Directeur général du groupe Macif
Directeur général de Sferen

Jean-Marc Raby est né le 28 juillet 1958 à Langres (Champagne-Ardenne). 1983 : diplôme en sciences économiques. 2004 : Master of business administration (MBA) suivi à  HEC. 1983-92 : début de [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher