Spécial Assurances Collectives : d'un monde à l'autre

Par - Publié le

L'histoire ne s'écrit jamais comme les personnages le voudraient. Au soir du 11 janvier 2013, l'encre de l'accord national interprofessionnel (ANI) tout juste séchée, la cause semblait entendue : la protection sociale complémentaire allait basculer d'un coup du côté de l'entreprise et de la branche professionnelle, en finir avec le mode individuel pour se conjuguer quasi uniquement au temps de la collective comme on dit... Ce prétendu tsunami, comme l'écrivait alors le député socialiste Gérard Bapt, n'a pas eu lieu. Il serait, néanmoins, imprudent d'en conclure qu'il ne s'est rien passé. Les lignes bougent, mais plus lentement, voire plus profondément, et surtout pas forcément dans le sens qu'on aurait imaginé... La collective est en évolution, mutation, transformation, peu importe le terme. Le bruit s'est dissipé, le tapage publicitaire est fini et le nouveau paysage qui émerge diffère invariablement de celui d'avant.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous