Télémedecine : Vigisanté détecte l'hypertension chez les salariés

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

La signature, jeudi 24 novembre, du contrat particulier de télémédecine par Daniel Lenoir, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS Nord-Pas-de-Calais), et Vigisanté donne le coup d'envoi opérationnel de ce programme éponyme de télémédecine initié par le groupe de protection sociale Malakoff Médéric rejoint par les groupes Humanis et D&O. Ce programme repose sur un dépistage en entreprise de l’hypertension artérielle, un accompagnement et un suivi personnalisés à domicile des personnes hypertendues par une plate-forme téléphonique médicalisée en relation avec les médecins traitants.

Ce contrat de télémédecine est l’un des premiers signé avec une ARS. Depuis octobre, 650 salariés du Nord-Pas-de-Calais ont été dépistés dans leur entreprise volontairement et anonymement et 120 identifiés comme hypertendus ont intégrés le programme. Cette phase d’expérimentation, d’une durée de 18 mois - jusqu’en mars 2013-  porte sur 14 000 salariés dépistés pour 1 000 participants activés. Il permettra d’évaluer les gains médico-économiques du programme et d’envisager sa généralisation territoriale ou par pathologies. Sont concernées par ce pilote toutes entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité couvertes par un contrat collectif en santé et/ou prévoyance.

Jean-Luc Decaestecker, à Lille



Effectuer une autre recherche

Rechercher