L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Thierry Beaudet (FNMF) : « Les Français ne pourront pas toujours payer plus pour la santé »

Publié le 06 avril 2017 à 17h 00 par ? Propos recueillis par François Limoge, Gwendal Perrin et Laure Viel

La Mutualité française, qui a pris une réelle place dans la campagne électorale sur la thématique de la santé, persiste et signe : oui à la régulation, non à l’encadrement tatillon ! Et selon son président, Thierry Beaudet, sans action sur le niveau des dépenses, il sera difficile de réduire le reste à charge des Français comme promis par nombre de candidats.

Thierry Beaudet, président de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF).
Thierry Beaudet, président de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF).
INTERVIEW   Argus de l'Assurance : Contre toute attente la santé se révèle très présente dans la campagne électorale. Quel bilan tirez-vous du quinquennat qui s’achève ? Thierry Beaudet (FNMF) :  Un bilan contrasté. Avec des points positifs pour les mutuelles – l’absence de nouveaux transferts financiers vers les organismes complémentaires, […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher