Tous risques, au tiers, RC : comment sont assurés les Français en auto ?

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Les quelque 40,2 millions de véhicules en France ne disposent pas tous du même niveau de couverture dans leur contrat d’assurance. Si la majorité des Français optent pour une formule « tous risques », un peu plus du tiers retiennent des contrats moins englobants.

16% du parc automobile français, soit 6,4 millions d’autos environ, a recours à un contrat d’assurance intervenant uniquement au titre de la responsabilité civile.
16% du parc automobile français, soit 6,4 millions d’autos environ, a recours à un contrat d’assurance intervenant uniquement au titre de la responsabilité civile.

Non, tous les assurés ne sont pas logés à la même enseigne en garanties et en couvertures dans leur contrat d’assurance auto. Les 40,2 millions de voitures, dont 39,1 millions en métropole (véhicules de 1ère catégorie, hors flottes) qui circulent chaque année se répartissent selon trois types de couvertures :

  • L’assurance responsabilité civile (RC) seule,
  • au tiers,
  • tous risques.

6,4 millions de véhicules en RC seule

Selon les données fournies par la Fédération française de l’assurance (FFA), 16% du parc automobile français, soit 6,4 millions d’autos environ, a recours à un contrat d’assurance intervenant uniquement au titre de la responsabilité civile. Il s’agit d’une obligation d’assurance inscrite à l’article L211-1 du code des assurances, lequel précise que « toute personne physique ou toute personne morale autre que l'Etat, dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d'atteintes aux personnes ou aux biens dans la réalisation desquels un véhicule est impliqué, doit, pour faire circuler celui-ci, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité, dans les conditions fixées par décret en conseil d'Etat. » Toutefois, en cas de vol d'un véhicule, ces contrats ne couvrent pas la réparation des dommages subis par les auteurs.

La prime moyenne globale d’un véhiculé assuré en RC seule atteint 146 € (année 2014).

8,4 millions de véhicules assurés au tiers

C’est une couverture qui pèse près de 21% des véhicules assurés. L’assurance dite « au tiers », comporte généralement la responsabilité civile en plus de la garantie vol, incendie et bris de glace.

A la différence de la RC seule, les assurés au tiers bénéficient de l’indemnisation au titre du régime catastrophe naturelle. « Dans les Alpes-Maritimes [inondations d’octobre 2015, NDLR], en particulier à Cannes, la profession a constaté une surexposition des véhicules couverts en RC seule, non couverts par la garantie Cat Nat à la différence des assurances au tiers, qui disposent d’une garantie dommage, ou tous risques. Dans le cas présent, la mairie a mis en place un fonds spécifique pour les situations particulièrement délicates », rappelle Stéphane Pénet, directeur des assurances de biens et de responsabilités de la FFA.

Pour un contrat assuré au tiers, la prime moyenne est estimée à 236 €, en progression de 1,2% par rapport à 2013.

25,3 millions en tous risques

C’est la majorité des contrats d’assurance auto, avec environ 63% du parc. Selon le site service-public.fr, la  garantie tous risques prévoit de rembourser au propriétaire assuré « tous les dommages subis par son véhicule, quel que soit le type d'accident ou la responsabilité du conducteur. »

Dans les faits, la garantie tous risques recouvre plusieurs garanties facultatives qui s'ajoutent à la garantie RC : dommages (vandalisme, collisions...), vol, incendie, bris de glace, tempête, grêle, neige, dommages subis par le conducteur…

Pour un contrat tous risques, la prime moyenne atteignait 485 € (hors assistance) en 2014.

Evolution du montant des primes d'assurance auto, selon le type de contrat : (Source : FFA)



Effectuer une autre recherche

Rechercher