precedent Suivant Une année d'assurance : les événements marquants, mois après mois 1 / 11

Une année d'assurance : janvier 2014

Par - Publié le

,

,

,

Dans son numéro du 16 janvier prochain, l'Argus présente les temps forts de l'année qui vient de s'écouler dans le secteur de l'assurance : mouvements, changements réglementaires, fusions-acquistions, résultats... Retrouvez jour après jour sur notre site les événements marquants de l'année 2014.

N°7343 du 17 janvier

Création de B2V Prévoyance : Phénomène rare dans un secteur marqué par les fusions, les administrateurs du groupe B2V ont créé une institution de prévoyance, en partenariat avec Allianz. L’objectif ? Pouvoir proposer aux entreprises adhérentes une offre complète en assurance de personnes, et conforter la gouvernance de B2V

La CFDT, premier syndicat de l’assurance : Selon l’arrêté de représentativité dans la branche assurance, paru au JO du 3 janvier et valable 4 ans, la CFDT arrive en tête des suffrages avec 37,78 %, devant la CGT (18,29%) et la CFE-CGC (14,24%). Avec 10,98%, l’Unsa s'invite pour la première fois à la table des négociations. FO (9,73%) et la CFTC (8,97%) restent, pour leur part, représentatives.

N°7344 du 24 janvier

Médiation : Bruxelles revoit ses exigences à la hausse. La directive sur le règlement extrajudiciaire des litiges de consommation (REL) vise à  rendre obligatoire l'adoption de voies de droit alternatives au procès en cas de litige entre professionnels et consommateurs, et impose de nouvelles règles en matière de médiation à l'horizon 2015-2016. Au risque de bouleverser les dispositifs existants.

Apria RSA perd ses premiers salariés : Depuis le 1er janvier, l'association d'assureurs Apria RSA a perdu la gestion des exploitants agricoles, au profit de la Mutualité sociale agricole (MSA). Ce transfert d’activité s’accompagne déjà d’un transfert du personnel. La MSA se serait engagée à ne pas procéder à des licenciements pendant cinq ans.

N°7345 du 31 janvier

Bilan 2013 FFSA-Gema : en 2013, la croissance reste de mise en assurance de biens et responsabilités (+2% à 50,4 Md€) mais elle ralentit, la crise freinant l’évolution de la masse assurable. Parallèlement, les résultats techniques se dégradent, sous l’effet des intempéries,  de l’inflation des coûts moyens en auto, et des fréquences de cambriolages qui restent en hausse.

La loi sur les réseaux de soin validée : En jugeant la loi sur les réseaux de soins des organismes complémentaires santé conforme à la constitution, le Conseil d’Etat met les mutuelles et unions du code de la mutualité sur un pied d'égalité avec les institutions de prévoyance et les sociétés d'assurances.

 
 


precedent Suivant Une année d'assurance : les événements marquants, mois après mois 1 / 11


Effectuer une autre recherche

Rechercher