Union commerciale et capitalistique entre Allianz France et CapsAuto

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Allianz France a choisi CapsAuto, la filiale de Groupama spécialisée en gestion de sinistres automobiles, pour proposer un service plus complet à ses assurés. A l’occasion de ce partenariat commercial, Allianz France fait son entrée au capital de CapsAuto, à hauteur de 15%.

Franck Le Vallois, directeur de l'indemnisation d'Allianz France.
Franck Le Vallois, directeur de l'indemnisation d'Allianz France.
L Duarte

 

A partir de la fin de l’année et d’ici à la fin du premier semestre 2014, Allianz France va déployer de nouveaux services destinés à faciliter la vie de ses clients assurés en automobile. En cas de sinistre garanti, ces derniers pourront, sans frais supplémentaires, faire récupérer leur véhicule sinistré sur le lieu de leur choix, disposer d’une voiture de remplacement le temps des réparations, reprendre leur véhicule nettoyé et bénéficier de garanties à vie sur les réparations.

Pour assurer ces prestations, Allianz France a choisi de s’appuyer sur un tiers. «Pour maintenir dans le temps un niveau de qualité adapté aux attentes de nos clients, il est nécessaire d'assurer un flux continu de véhicules vers les réparateurs référencés, d’où notre volonté de nous appuyer sur un acteur établi et reconnu sur le marché de la réparation automobile et de "l'accident management"», explique Franck Le Vallois, directeur indemnisation d’Allianz France. Le choix de l’assureur s’est porté sur CapsAuto, filiale de Groupama, qui travaille avec un réseau de près de 1 000 réparateurs; pour le compte des sociétés du groupe mutualiste mais aussi pour d’autres acteurs du secteur de l’assurance (AGPM, April, la Banque Postale, CMMA, l’Olivier Assurances, MAPA) ainsi que pour des gestionnaires de flottes automobiles.

Une vision stratégique partagée

Allianz France n’en est pas à son premier partenariat industriel en matière de gestion de sinistres. En septembre 2012, il a ainsi confié à Carglass le diagnostic des bris de glace. Mais ce nouvel accord va bien plus loin puisqu’Allianz France va entrer au capital de CapsAuto à hauteur de 15%. «Dans la mesure où l’assurance automobile est un des piliers de l’activité IARD de nos agents généraux, nous devons veiller à ce que les solutions d'indemnisation proposées dans ce cadre soient personnalisées et pérennes dans le temps. C’est cette volonté qui a présidé à la création d’un partenariat fort entre Allianz et CapsAuto permettant de partager une vision stratégique de la réparation automobile», indique Franck Le Vallois. Cette formule est une première pour CapsAuto, aucun de ses partenaires n'étant jamais entré au capital auparavant.

20% du parc automobile couvert

Avec l’arrivée d’Allianz qui assure 2,3 millions de véhicules (hors flottes automobile et deux roues), le champ d’intervention de CapsAuto (plus de 6 millions de véhicules) s’élargit de manière considérable, puisqu’il lui offrirait un marché potentiel correspondant à 20% du parc automobile français. En termes de périmètre, cette opération le rapproche de Covéa (9,8 millions de véhicules assurés) et de Sferen (12,5 millions) dont le réseau commun de prestataires est en cours de constitution. Karéo Services, autre exemple de mutualisation dans le domaine de la gestion de sinistres, a accueilli en 2011 trois nouveaux entrants mais n’a pas atteint la même dimension. Les membres de ce groupement - Aviva, Generali, Pacifica, Sogessur et Thélem Assurances - assurent à eux cinq 4,5 millions de véhicules.



Effectuer une autre recherche

Rechercher