Verspieren décroche un contrat avec le «Uber» de la réparation de voitures

Par - Publié le

,

,

Le courtier français va couvrir les utilisateurs de la plateforme Allo Joe, qui met en relation particuliers et mécaniciens indépendants.

Pour ce contrat d’assurance,  Verspieren a choisi de travailler avec Axa.
Pour ce contrat d’assurance, Verspieren a choisi de travailler avec Axa.

En 2017, la start-up Allo Joe a créé une plateforme du même nom pour mettre en relation particuliers et mécaniciens indépendants. Et cette jeune pousse a choisi de faire appel au courtier français Verspieren afin de co-construire un package d’assurance couvrant ses utilisateurs mécaniciens. « L’assurance Allo Joe couvre l’ensemble des dommages corporels, matériels ou immatériels, qui pourraient survenir suite à une prestation sur le véhicule confié. La souscription à ce package d’assurance se fait de manière automatique, dès lors qu’un particulier passe commande auprès de la plateforme pour l'entretien ou la réparation de sa voiture », précise Verspieren.

Verspieren se distingue sur le marché de l'économie collaborative

 «La construction de cette offre témoigne de notre capacité à répondre aux nouveaux besoins issus de l’économie collaborative», souligne Romain Derigny, responsable marketing et développement de Verspieren, conscient que les start-up comme Allo Joe se multiplient dans différents secteurs avec, à chaque fois, un besoin de couverture nouveau et spécifique. Le courtier français a d'ailleurs investi, en 2016, plus d'1,5 M€ pour accompagner le développement de start-up susceptibles d'avoir un impact sur le marché de l'assurance.

« Nous avons comparé plusieurs courtiers. Verspieren a été de loin le plus réactif, dans une période de lancement où chaque jour compte », estime Sébastien Chotard, dirigeant-fondateur d’Allo Joe. Pour ce contrat d’assurance, effectif depuis le 1er septembre 2017, Verspieren a choisi de faire porter le risque par Axa.



Effectuer une autre recherche

Rechercher