Verspieren lance une assurance dommages ouvrage après construction

Par - Publié le

,

,

,

Gestineo, filiale du courtier Verspieren, propose un produit original pour les propriétaires de maisons individuelles.

 

Spécialisée au départ en santé et en prévoyance collective, Gestineo avait lancé, en 2013,  Gesti'do, sa première offre en assurance dommages ouvrage.
Spécialisée au départ en santé et en prévoyance collective, Gestineo avait lancé, en 2013, Gesti'do, sa première offre en assurance dommages ouvrage.

Gestineo innove dans son offre en assurance dommages ouvrage, avec le lancement de Gesti’do après réception. Ce nouveau produit permet aux particuliers de souscrire une assurance dommages ouvrage pour leur maison individuelle une fois sa construction terminée. « Selon la loi du 4 janvier 1978, dite loi Spinetta, la garantie dommages ouvrage doit être souscrite au démarrage des travaux pour préfinancer d'éventuels travaux de réparation des dommages qui affecteraient la solidité de l'ouvrage et qui le rendrait impropre à sa destination, dans les dix années suivant sa construction. Même si c'est obligatoire, un grand nombre de propriétaires de maisons individuelles ne souscrit pas d'assurance dommages ouvrage au démarrage du chantier. Ce défaut d'assurance devient problématique lors de la revente du bien » souligne Fabian Wolf, responsable de Gesti'do.

« Il s’agit de la première offre de ce type sur le marché de l’assurance », précise, dans un communiqué, Gestineo. « Nombreux sont les professionnels de l'immobilier (agents immobiliers et notaires) confrontés à des difficultés lors de la vente d'une maison individuelle construite depuis moins de dix ans quand celle-ci ne bénéficie pas de l'assurance dommages ouvrage », souligne par ailleurs la filiale du courtier français Verspieren.

Gestineo poursuit sa stratégie de diversification

Cette nouvelle offre propose donc à des particuliers, dans le cadre d’une transaction immobilière, d'assurer des travaux de construction (d'un montant maximum de 500 000€) ou de rénovation (d’un montant maximum de 450 000€) sur leur maison individuelle, après un audit de risque préalable de leur bien immobilier. 

Spécialisée au départ en santé et en prévoyance collective, la filiale de Verspieren s’était diversifiée, en 2013, deux ans après sa création, en lançant une première offre en assurance dommages ouvrage (Gesti'do).



Effectuer une autre recherche

Rechercher