AMRAE 2016

Brigitte Bouquot (présidente de l'Amrae): «Le risk management est une forme d’écologie de l’entreprise»

Publié le

,

,

,

,

,

À quelques jours des 24e rencontres de l’Association de management des risques et des assurances de l’entreprise (Amrae), Brigitte Bouquot, sa présidente, défend le rôle global et vertueux du risk management comme contrepoids à la financiarisation du monde.

DIAPORAMA  

Découvrez notre diaporama, issu de l'interview de Brigitte Bouquot à retrouver dans l'Argus du 29 janvier.


Brigitte Bouquot, présidente de l'Amrae :

«Quand j’ai débuté, les grands risques étaient l’apanage des grandes industries et le credo des réassureurs. Aujourd’hui c’est le sujet de tout le monde. La vision des risques s’est globalisée. L’Entreprise risk management (ERM) est devenue une méthodologie puissante qui permet de sécuriser le développement d’une entreprise.» - © LUC PERENOM

Brigitte Bouquot, présidente de l'Amrae :

«Les gestionnaires de risques doivent faire de l’acupuncture à certains points névralgiques de l’entreprise. [...] C’est l’opportunité pour les courtiers de se positionner comme un véritable business partner du risk manager qui a ce rôle d’architecte. Il faut créer une filière d’excellence qui irait de l’entreprise au courtage à l’assureur, puis au réassureur.» - © LUC PERENOM

Brigitte Bouquot, présidente de l'Amrae :

«Les grands courtiers qui étaient par le passé de purs intermédiaires deviennent des consultants en contribution de valeur. Le courtier doit comprendre, ­formuler le risque puis organiser cela avec les assureurs.» - © LUC PERENOM

Brigitte Bouquot, présidente de l'Amrae :

«Le risk management est une forme d’écologie de l’entreprise. Il permet, autrement que par le seul prisme financier, d’arbitrer intelligemment et de façon mesurable. C’est un bouclier et c’est mon projet.» - © LUC PERENOM

Brigitte Bouquot, présidente de l'Amrae :

«L’ensemble des nouveaux risques qu’ils soient pandémiques, climatiques ou géopolitiques sont caractérisés par le fait que leurs impacts sont immatériels. L’assurance ne sait pas encore correctement appréhender la perte d’exploitation sans dommages.» - © LUC PERENOM

Brigitte Bouquot

Brigitte Bouquot

Présidente de l’association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise (AMRAE)

Brigitte Bouquot est née en 1956. 1976 : diplôme de l’École polytechnique. 1983 : doctorat d’ingénieur en économie de l’École nationale supérieure des mines Mines [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher